1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Automobile : le succès grandissant des véhicules au GPL
2 min de lecture

Automobile : le succès grandissant des véhicules au GPL

Avec un litre affiché à moins d'un euro, les voitures au GPL ont séduit de nombreux conducteurs l'an passé, avec une progression de plus de 180% des immatriculations.

Les ventes de GPL ont explosé en 2021
Les ventes de GPL ont explosé en 2021
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Automobile : le boom des véhicules au GPL
09:04
Christophe Bourroux - édité par Florine Boukhelifa

Plein gaz ce dimanche 23 janvier, puisque l'on va parler du Gaz de Pétrole Liquéfié, autrement dit : le GPL. Moins cher à la pompe et moins polluant que l’essence, ce carburant séduit de plus en plus, avec une progression de plus de 180% des immatriculations l'an dernier.

Il faut dire que ce dernier a de quoi séduire : avec l'E85, le GPL est le carburant dont le prix au litre ne dépasse pas un euro. Concrètement, à la pompe, un plein est donc presque deux fois moins cher qu'en utilisant de l’essence. Un tarif rendu possible par sa taxation, beaucoup moins importante que celle de l'essence.

"La fiscalité du GPL en tant que carburant alternatif pour un polluant est de l'ordre de 30% du prix final payé par le consommateur, alors qu'on est plutôt entre 70 et 80% pour l'essence ou le gazole", explique Joel Pedessac, directeur général chez France Gaz Liquides. Résultat, les ventes décollent, même si cela reste encore modeste en terme d'immatriculations avec 50.000 nouveaux véhicules, loin des 162.106 véhicules électriques vendus en 2021.

Une vraie tendance se dessine tout de même, encouragée par une offre qui n'a jamais été aussi forte, en particulier pour la marque la plus populaire de l'Hexagone, Dacia. Après avoir, dans un premier temps, abandonné cette motorisation, le constructeur revient en force avec un argument massue : un véhicule GPL au même prix qu'une voiture essence. Cela représente désormais quasiment la moitié des immatriculation, avec aussi une forte demande sur le marché de l'occasion.

À partir de 2.000 euros pour passer au GPL

À écouter aussi

Il est par ailleurs possible de transformer sa voiture essence en véhicule GPL et ainsi ne pas avoir à investir dans une nouvelle voiture. "Il s'agit d'une opération qui prend à peu près deux jours d'immobilisation et qui coûte à partir de 2.000 euros TTC pour les véhicules de petite et moyenne taille", indique Joël Pedessac, qui précise que le tarif "peut monter jusqu'à 4.000 euros" pour les plus gros modèles.

Face à cette somme, la question de la rentabilité se pose, d'autant qu'un véhicule au GPL consomme environ 15% de plus qu'un modèle fonctionnant avec un autre carburant. Cela dépend alors du nombre de kilomètres effectués. "Vous allez amortir le montant en 40.000 à 50.000 kilomètres", assure le directeur général de France Gaz Liquides.

Autre interrogation, cette fois autour des stations qui distribuent ce carburant en France, environ une sur sept. Les modèles GPL ont cependant l'avantage de la bicarburation, avec un réservoir acceptant aussi bien l'essence classique que le GPL. Pour ces derniers, le coût de la carte grise a également un coût moins élevé, elle est même parfois gratuite selon les régions. Des tarifs réduits ou gratuits également pour le stationnement. Moins polluants, ces véhicules sont classés Crit’Air 1, ce qui peut être, à l’avenir, un avantage pour rouler dans les ZFE (Zone à faible émission).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/