2 min de lecture Amiens

Autisme : l'appel d'une mère à Emmanuel Macron

TÉMOIGNAGE - Maman d'un enfant autiste de 5 ans, au chômage, Camille Marc n'arrive plus à joindre les deux bouts pour le bien-être de son fils. Elle a remis une lettre au Président Emmanuel Macron pour l'alerter à ce sujet.

>
Autisme : l'appel d'une mère à Emmanuel Macron Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
fred veille
Frédéric Veille et Odile Pouget

Brigitte Macron le répétait il y a encore quelques jours, en visitant à Amiens une unité d'enseignement en maternelle pour enfants autistes : "Ce sujet est une priorité je fais remonter au plus haut", a assuré la première dame.

Et pourtant, une lettre remise directement au Président Emmanuel Macron attend toujours une réponse. Camille Marc, jeune maman d'un enfant autiste de 5 ans, a écrit au chef de l'État pour faire part de son problème. Ça fait deux ans qu'elle se débat. Elle est au chômage, elle doit dépenser 1.000 euros par mois pour aider son petit garçon et elle n'y arrive plus.

"On vous donne 800 et quelques euros, 880, et avec cet argent là, il faut payer des prises en charge qui peuvent monter jusqu'à 500 euros voire plus par mois. Et compenser votre perte de salaire parce que vous ne pouvez pas travailler. Donc moi aujourd'hui, je n'ai plus d'argent."

"Le parcours du combattant"

Elle ajoute : "J'aimerais savoir où est le plan autiste, j'aimerais savoir où elles sont les promesses de monsieur Macron parce que Monsieur Macron, il y a un peu plus d'une semaine, dans votre poche vous avez glissé mon courrier, parce qu'on s'est débrouillé pour qu'à Amiens quelqu'un vous remette ce courrier pour vous alerter, pour vous dire qu'on allait à la catastrophe. Ça fait deux ans que j'écris à vos services pour alerter. Moi je suis juste une maman, une maman d'un enfant autiste, et je veux juste qu'il ait un avenir."

À lire aussi
Lucas, 5 ans, vient en aide aux SDF tous les samedis à Amiens SDF
Les infos de 7h - Amiens : à 5 ans, il vient en aide aux SDF

8.000 enfants autistes naissent en France chaque année. Un plan a été lancé y a un an et demi. Pour cette mère au chômage, il prévoit d'abord la possibilité d'obtenir de Pôle emploi une aide pour pouvoir faire garder son enfant et ainsi avoir quelques heures de liberté pour pouvoir rechercher un travail, c'est important. Mais le principal interlocuteur des familles d'enfants autistes, c'est la maison départementale des personnes handicapées. Un lieu unique pour avoir des aides financières, pour une prise en charge de tous les soins. Et ils sont multiples en effet : orthophonie psychomotricité, ergothérapie, mais là c'est toujours le parcours du combattant.

L'accès aux interventions compliqué

Selon Christine Meignien, présidente de la fédération française Sésame Autisme : "La vie des familles n'a pour l'instant pas du tout changé. L'accès à des interventions reste compliqué, à des moyens pour les réaliser c'est compliqué, les listes d'attentes y en a partout."

Il faut six mois pour obtenir une réponse aujourd'hui après avoir déposé un dossier, plusieurs années pour décrocher une place en classe, pour avoir un diagnostic il faut attendre plus d'un an et, selon le dernier rapport de la Cour des comptes, 3.000 euros en moyenne de dépenses restent à la charge des familles chaque année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amiens Autisme Brigitte Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants