1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : Angleterre-France, la tête au football ?
2 min de lecture

Attentats à Paris : Angleterre-France, la tête au football ?

Après les attentats, la rencontre Angleterre-France va se disputer dans un climat forcément particulier mardi 17 novembre.

Le Stade de France après le coup de sifflet final de France-Allemagne le 13 novembre 2015 à la suite des terribles attentats
Le Stade de France après le coup de sifflet final de France-Allemagne le 13 novembre 2015 à la suite des terribles attentats
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Le témoignage de Max, le speaker du Stade de France
21:30
Dorian Waymel & Nicolas Georgereau & AFP

Un temps annoncé incertain après les attentats qui ont touché Paris et les abords du Stade de France vendredi 13 novembre, le déplacement de l'équipe de France en Angleterre mardi 17 novembre a été confirmé par Noël Le Graët. La rencontre amicale est donc maintenue, mais ce match dépassera forcément le simple aspect sportif.

Sous le choc, et même personnellement concernés pour certains vis-vis de proches (Lassana Diarra, Antoine Griezmann), les joueurs de l'équipe de France n'auront pas vraiment la tête au football mardi à Wembley, même si le milieu de l'OM a confirmé son intention de rester dans le groupe France jusqu'au bout. Les Bleus avaient découvert l'ampleur des attaques dans la capitale dans le couloir du stade vendredi, alors que le speaker, Max, œuvrait à une évacuation des 80.000 personnes dans le calme, comme il l'explique sur RTL.

Les supporters anglais appelés à apprendre La Marseillaise

L'effroi provoqué par ces attaques meurtrières place les joueurs et l'encadrement dans une position très délicate. Toute la difficulté du sélectionneur Didier Deschamps sera de trouver les mots justes pour remobiliser ses troupes devant un enjeu forcément dérisoire dans un tel contexte. "Ils ont mûrement réfléchi, je pense pour jouer mardi à Wembley. Moi jouer ça aurait été compliqué", avait réagi samedi l'ancien attaquant international français Djibril Cissé

Et si Clairefontaine a été fermée au public et à la presse samedi, les Bleus ont bien maintenu leur programme de travail au lendemain du drame. Mardi, les joueurs français porteront un brassard noir, alors que les médias anglais ont demandé aux fans britanniques d'apprendre les paroles de La Marseillaise au moment des hymnes pour un moment intense d'hommage. Le stade de Wembley s'est pour sa part déjà paré de bleu-blanc-rouge.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/