1 min de lecture École

Assistantes maternelles : "Le cafouillage ne date pas d'aujourd'hui", dit une syndicaliste

INVITÉE RTL - Véronique Delaitre, secrétaire nationale FO pour le secteur des emplois de la famille, revient sur le rétropédalage du gouvernement concernant les assistantes maternelles.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Assistantes maternelles : "Le cafouillage ne date pas d'aujourd'hui", dit une syndicaliste Crédit Image : Mychele Daniau - AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud édité par William Vuillez

Ce jeudi 1er avril, Matignon avait annoncé que les assistantes maternelles ne pourraient plus accueillir d'enfants pendant les trois prochaines semaines de restrictions sanitaires, mais finalement, des discussions ont encore lieu sur la question. Pour en parler, Véronique Delaitre, secrétaire nationale FO pour le secteur des emplois de la famille était l'invitée de RTL ce vendredi.
"Le cafouillage ne date pas d'aujourd'hui. Pour les assistantes maternelles, il date depuis plus d'un an. À un moment donné il va falloir prendre ses responsabilités", dit-elle. "Les assistantes maternelles n'ont pas l'obligation de porter le masque quand elles travaillent chez elles, elles ont l'obligation de le porter quand elles travaillent dans une maison d'assistante maternelle", a-t-elle rappelé. 

Faut-il alors laisser travailler ces assistantes maternelles pendant les trois prochaines semaines de restrictions sanitaires ? "Doit-on les laisser prendre des risques ? C'est là aussi qu'est la question. De toute façon si elles ne travaillent pas, nous demandons qu'elles soient payées à 100%", ajoute Véronique Delaitre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Maternelle Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants