1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Arnaque : qu’est-ce que les escroqueries aux faux ordres de virements ?
1 min de lecture

Arnaque : qu’est-ce que les escroqueries aux faux ordres de virements ?

Cette arnaque viserait particulièrement les entreprises, avec des escrocs qui usurpent l'identité de véritables créanciers pour réclamer des virements bancaires.

L'escroquerie aux faux ordres de virement consiste à demander un virement bancaire sur un compte frauduleux via une identité usurpée.
L'escroquerie aux faux ordres de virement consiste à demander un virement bancaire sur un compte frauduleux via une identité usurpée.
Crédit : ISSOUF SANOGO / AFP
Florine Boukhelifa

Pour les escrocs, tous les moyens sont bons pour vous voler de l'argent. Parmi les arnaques particulièrement actives ces derniers temps, les escroqueries aux faux ordres de virement, réalisées par téléphone, par courrier, mais aussi par mail.

Comme l'explique le site internet des impôts, ces arnaques peuvent prendre plusieurs formes : la fraude au changement de RIB à travers une usurpation d'identité, celle au "faux technicien informatique" ou encore la "fraude au président-ministre". Celles-ci viseraient particulièrement les entreprises, avec des escrocs qui usurpent l'identité des véritables créanciers et incitent les salariés à effectuer un virement bancaire sur un compte frauduleux.

Pour s'en prémunir, la plateforme du gouvernement invite à la vigilance. Plusieurs signes peuvent vous aider à reconnaître cette arnaque, notamment si vous faîtes face à un interlocuteur inhabituel, si celui-ci vous formule une demande anormale comme une demande de virement à l'étranger ou un changement de coordonnées, mais aussi si la forme de cette demande vous paraît étrange, en contenant par exemple des incohérences ou des fautes d'orthographe et de syntaxe. Soyez également attentif à l'adresse mail de l'expéditeur, souvent très proche de l'habituelle, mais tout de même différente.

Ne pas céder à l'urgence évoquée par la demande

Si vous n'êtes pas certain du caractère officiel de la demande, la première chose à faire est de contacter l'interlocuteur habituel, avec les coordonnées déjà connues, pour demander confirmation. Il ne faut pas non plus céder à la pression, ni à l'urgence évoquée.

À lire aussi

Si le mal est déjà fait, bloquez au plus vite les coordonnées bancaires frauduleuses et identifiez les paiements déjà réalisés, à venir ou en instance, pour effectuer les rejets et blocages nécessaires. Enfin, vous pouvez également instaurer des procédures de vérification complémentaires, notamment pour les paiements internationaux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/