2 min de lecture Terrorisme

Après Manchester, le défi de la sécurisation des lieux publics

REPLAY - ENQUÊTE RTL - Après l'attentat-suicide qui a causé la mort de 22 personnes lors d'un concert à Manchester, la sécurité des lieux publics sera plus que jamais renforcée.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Après Manchester, le défi de la sécurisation des lieux publics Crédit Image : Concept Photographie/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau et Léa Stassinet

Un mode d'action inédit. Pour la première fois Daesh a frappé à l'extérieur d'une salle de concert, quelques minutes après la représentation de la chanteuse américaine Ariana Grande, qui se produisait sur la scène de la Manchester Arena. Un kamikaze s'est fait exploser entre la salle de concert et la gare Victoria, où se dirigeaient de nombreux spectateurs. Le bilan est lourd. 22 personnes ont été tuées, dont plusieurs enfants, et une soixantaine ont été blessées.

Quelques heures après ce nouveau drame, le ministre de l'Intérieur français Gérard Collomb a transmis à toutes les préfectures une circulaire prévoyant de nouvelles mesures de sécurité, concernant notamment les lieux publics. 

Les salles de spectacles et les grands stades pourraient notamment devoir renforcer leurs mesures de sûreté. La tâche s'annonce d'ores et déjà compliquée. Il est en effet très difficile d'éviter l'accumulation du public aux portes d'un événement culturel ou sportif, que ce soit à l'entrée ou à la sortie. Depuis les attentats du Bataclan, des mesures ont été prises : filtrages renforcés, sacs automatiquement fouillés, gros bagages interdits. Mais il est en revanche impossible pour le moment de contrôler l'extérieur de ces lieux

Communiquer sur les horaires, fluidifier le trafic

Le préfet de police de Paris Michel Delpuech a cependant fait quelques recommandations aux propriétaires de salles de la capitale. Il leur a notamment demandé de communiquer sur les horaires de fin de spectacles, afin d'organiser un dispositif de sécurité à la sortie. Un cadre du ministère de l'Intérieur confiait ainsi que les entrées et les sorties de ces événements restaient le point faible

À lire aussi
Un surveillant pénitentiaire dans une prison (illustration). terrorisme
Agression à la prison d'Osny : "Je suis un homme brisé", témoigne le surveillant

Mais certains organisateurs, notamment ceux de Roland Garros ont déjà réfléchi au problème. La fédération française de tennis, responsable des internationaux de France, qui comptent parfois plus de 3.000 entrées au quart d'heure, a mis en place trois points d'entrée dans le périmètre avec un contrôle par étape. Un seul objectif pour Stéphane Post, le porte-parole de la FFT : favoriser la fluidité. Ce type de processus avait déjà été mis en place pendant l'Euro de football l'an passé au sein des fans zone, avec malgré tout un phénomène d'accumulation aux barrières difficile à éviter. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Sécurité Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants