1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. En Allemagne, près de 75% des insectes auraient disparu en 30 ans
1 min de lecture

En Allemagne, près de 75% des insectes auraient disparu en 30 ans

Depuis 1989, des chercheurs ont constaté une chute de 75% du nombre d'insectes volants en Allemagne. Les pesticides en serait la cause principale.

Les insectes menacés d'extinction d'ici un siècle
Les insectes menacés d'extinction d'ici un siècle
Crédit : SIPA
Sarah Belien

La biodiversité est en danger. C'est clairement ce que montre l'étude publiée mercredi 18 octobre dans la revue américaine scientifique Plos One. En 27 ans, la biomasse des insectes volants, acteurs majeur dans les écosystèmes, a diminué de plus de 75%. C'est le constat qu'ont fait des chercheurs qui, depuis 1989, analysent des données de captures d'insectes en Allemagne.

La cause principale de cet effondrement serait l'intensification des pratiques agricoles. Entre autres, le recours aux pesticides dans l'agriculture, aux engrais de synthèse... Les chercheurs expliquent que les 63 réserves naturelles disséminées sur le territoire allemand étaient en général entourées de terres agricoles traitées avec des insecticides. 

En pesant la masse totale des insectes qu'ils piégeaient, ils ont même pu observer une chute de 82% des populations d'insectes au milieu de l'été.

Une importante menace pour les écosystèmes

Les insectes volants assurent environ 80% de la pollinisation des plantes sauvages. Dans l'alimentation, ils représentent 60% des espèces d'oiseaux."Alors que des écosystèmes entiers dépendent des insectes pour la nourriture et la pollinisation, on peut s’inquiéter d’un déclin des populations d’oiseaux et de mammifères qui s’en nourrissent," explique Hans de Kroon, chercheur à l’université de Radboud aux Pays-Bas. 

À écouter aussi

Formellement, cette étude ne concerne que l'Allemagne. Mais la France et d'autres pays "ont des systèmes agricoles très semblables et qui utilisent les mêmes intrants qu’en Allemagne", rapporte Dave Goulson de l'université du Sussex au Royaume-Uni, également coauteur de ces travaux. "On ne peut pas l’affirmer, mais je dirais donc qu’il y a une bonne 'chance' pour que l’Allemagne soit représentative d’une situation bien plus large."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/