1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Air France : une grève se profile pour les fêtes de fin d'année
1 min de lecture

Air France : une grève se profile pour les fêtes de fin d'année

Dans un courrier adressé à leur direction, les syndicats du personnel navigant d'Air France ont annoncé qu'une "mobilisation forte" pourrait avoir lieu du 22 décembre au 2 janvier si leurs revendications ne sont pas entendues.

Illustration de passagers à l'aéroport Charles de Gaulle, en avril 2021
Illustration de passagers à l'aéroport Charles de Gaulle, en avril 2021
Crédit : Ian LANGSDON / POOL / AFP
Air France : une grève se profile pour les fêtes de fin d'année
00:01:24
Joanna Wadel & AFP

Les fêtes de fin d'année pourraient bien être perturbées pour les passagers devant voyager avec Air France. Les syndicats UNAC et SNGAF du personnel navigant de la compagnie aérienne ont déposé un préavis de grève pour la période du 22 décembre au 2 janvier. Un mouvement sur fond de conflit social sur l'accord collectif des hôtesses et stewards.

Dans un tract diffusé mardi 15 novembre, le personnel d'Air France a précisé ses intentions : "Ce préavis doit servir d'avertissement à notre direction", indique le texte, qui met en garde la direction. "Si cet avertissement n'est pas entendu, seule une mobilisation forte sera en mesure de faire pencher la balance", préviennent encore les employés. 

Cette menace de mouvement social, qui pourrait plomber la période des fêtes de fin d'année, est particulièrement sensible pour le secteur aérien qui se relève lentement de la pandémie de Covid-19.

Les syndicats dénoncent un "passage en force"

L'UNAC et SNGAF dénoncent l'absence de contrat prolongeant l'accord collectif au-delà de sa période de validité le temps de négociations sociales, et fustigent un "passage en force pur et simple" par une "note de direction". "Se retrouver à la merci d'une direction qui, d'un trait de plume, peut modifier à sa guise tout ce qui touche à notre métier est inacceptable", écrivent les syndicats.

À écouter aussi

Ceux-ci demandent donc une "solution contractuelle temporaire de remplacement de l'accord collectif" du personnel navigant "le temps de la négociation", et ne souhaitent "aucune mesure unilatérale", dans une lettre adressée à la direction, datée du 14 novembre. Un courrier publié sur le site internet des syndicats en question.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire