1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attaque au Louvre : ce que l'on sait du suspect égyptien
2 min de lecture

Attaque au Louvre : ce que l'on sait du suspect égyptien

ÉCLAIRAGE - Selon les premiers éléments de l'enquête, l'auteur de l'attaque à la machette sur des militaires est un ressortissant égyptien de 29 ans, arrivé légalement en France le 26 janvier en provenance de Dubaï.

Un homme a attaqué une patrouille de militaires, à proximité du musée du Louvre, le 3 février 2017
Un homme a attaqué une patrouille de militaires, à proximité du musée du Louvre, le 3 février 2017
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Attaque au Louvre : ce que l'on sait du suspect égyptien
01:16
Olivier Boy & La rédaction numérique de RTL

Les enquêteurs pensent avoir identifié l'homme armé d'une machette qui a attaqué des militaires à l'entrée de la galerie du Carrousel du Louvre, dans la matinée du vendredi 3 février. Il a été grièvement blessé par les militaires qu'il a attaqués et se trouve actuellement à l'hôpital. Son pronostic vital est encore très sérieusement engagé.

C'est grâce à l'expertise du téléphone portable, que les enquêteurs ont retrouvé dans la veste de l'individu, que l'identité a commencé à s'établir. Car si son identité n'a pas été "formellement établie", les investigations réalisées à partir de ce téléphone et les recherches dans la base de données biométriques des visas "ont permis de cibler un individu de 29 ans et de nationalité égyptienne". Il reste à attendre les résultats formels de l'ADN. Selon les premiers éléments et selon des informations de LCI confirmées par RTL plus tôt dans la journée du 3 février, il s'agit bien d'un homme de 29 ans, un Égyptien dont le prénom est Abdallah. Un individu "très déterminé" dans son "action terroriste", selon les propos du procureur de la République de Paris, François Molins.

Arrivé légalement en France le 26 janvier

Si l'homme est totalement inconnu des services de renseignement français, les autorités sont justement en train de demander aux Égyptiens s'il est connu dans le pays. Il est arrivé sur le sol français en toute légalité le 26 janvier à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle par un vol en provenance de Dubaï et avait réservé un vol retour le 5 février. Sa demande de visa pour la France lui a en effet été délivrée le 8 novembre 2016 pour un séjour d'un mois en France : du 20 janvier au 20 février 2017.

Deux jours après son arrivée sur le sol français, le 28 janvier, le suspect s'est rendu dans l'armurerie "Armes Bastille", située à proximité de la place de la Bastille (XIème arrondissement), pour acheter deux machettes d'environ 40 centimètres chacune. Une transaction réalisée à 17h31 et dont le montant total est de 680 euros.

À lire aussi

Il reste désormais à comprendre qui est cet homme et comprendre ses réelles motivations. Si l'on sait qu'il a crié "Allah Akbar" ("Dieu est le plus grand"), reste à savoir s'il revendique son acte ou s'il a prêté allégeance à l'État islamique. L'enquête démarre donc tout juste. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/