2 min de lecture Société

Scandale Lactalis : quels sont les produits concernés par le rappel ?

ÉCLAIRAGE - Malgré le rappel de plus de 1.300 lots de produits infantiles fabriqués par Lactalis, potentiellement contaminés à la salmonelle, de nombreux laits pour bébés ont été vendus dans différentes enseignes françaises.

Un supermarché (Illustration)
Un supermarché (Illustration) Crédit : AFP / REMY GABALDA
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

L'affaire ne cesse de prendre de l'ampleur. Si 625 lots de laits infantiles étaient déjà concernés par un rappel, le scandale a pris un peu plus d'épaisseur le 21 décembre dernier. Les autorités ont alors annoncé le retrait de 720 lots supplémentaires des rayons. Soit l'ensemble de la production réalisée dans l'usine Lactalis de Craon, en Mayenne, depuis le 15 février 2017.

La faute à une possible contamination à la salmonelle, qui engendre la salmonellose, une maladie digestive qui se transmet par l’alimentation dans 95% dans cas. "Nous savons désormais qu'une contamination dispersée s'est installée dans notre usine de Craon suite à des travaux réalisés courant 1er semestre 2017", expliquait le géant laitier dans un communiqué à la fin de l'année.

Santé publique France a recensé 35 nourrissons atteints de salmonellose et ayant consommé un lait ou un produit d'alimentation infantile de cette usine. Picot, Mulimel, Babycare... De nombreuses marques sont concernées. Au total, ce sont donc 1.345 lots de produits infantiles qui ont été rappelés, et donc théoriquement retirés des rayons. 

De nombreux lots vendus malgré tout

Malgré ce rappel d'ampleur, de nombreuses enseignes ont avoué ces derniers jours avoir vendu des lots potentiellement contaminés. E.Leclerc, leader français de la grande distribution, a été le premier à être pointé du doigt mardi 9 janvier, avant d'être suivi par Intermarché, Cora, Auchan, Système U et Carrefour le lendemain et Casino le surlendemain.

À lire aussi
"La Marche du siècle", c'est une marée intergénérationnelle qui a défilé samedi 16 mars pour le climat société
"Ok Boomer" : "La guerre des générations" est ouverte, selon Olivier Bost

Ce jeudi 11 janvier, le gouvernement a exigé des explications sur la commercialisation par plusieurs distributeurs de ces produits Lactalis, dénonçant un "dysfonctionnement majeur" et une "entreprise défaillante". Les représentants de la grande distribution ont été convoqués à Bercy par Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, de même que la direction de Lactalis afin de comprendre le scandale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Consommation Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants