1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Adolescent tué à Bondy : "il n'avait rien à voir avec la délinquance", témoigne son entraîneur sur RTL
1 min de lecture

Adolescent tué à Bondy : "il n'avait rien à voir avec la délinquance", témoigne son entraîneur sur RTL

DOCUMENT RTL - "Ça m'a détruit", Christophe Hamza, le professeur de boxe de la jeune victime de Bondy est bouleversé par le drame.

La maison des jeunes de Bondy, en Seine-Saint-Denis, le 27 février 2021
La maison des jeunes de Bondy, en Seine-Saint-Denis, le 27 février 2021
Crédit : RTL / Nicolas Burnens
DOCUMENT RTL - Ado tué à Bondy : son entraineur témoigne
02:23
Adolescent tué à Bondy : "il n'avait rien à voir avec la délinquance", témoigne son entraîneur sur RTL
01:31
Valentin Boissais
Valentin Boissais
Journaliste

Deux personnes de 19 et 27 ans se sont présentées à la police ce matin et ont été placées en garde à vue, au lendemain du meurtre d'un garçon de 15 ans à Bondy en Seine-Saint-Denis. L'homicide a eu lieu vendredi en fin d'après midi. 

Témoignage exceptionnel et exclusif, RTL a pu joindre le professeur de boxe de la jeune victime. Christophe Hamza est bouleversé. "Je le connaissais depuis trois ans. C'était un enfant très posé, volontaire. Il n'avait rien à voir avec la délinquance", raconte l'entraîneur au club de Bondy. "La boxe, pour lui, c'était très important. Ça lui apportait beaucoup de discipline, de rigueur et du partage". 

"Il était toujours là. Il arrivait avant, il partait en dernier", se souvient Christophe Hamza. "Il voulait toujours bien faire. "Le vendredi (ndlr : jour du drame), c'est le jour où on s'entraîne. C'est l'heure de l'entraînement normalement."

"Ça m'a détruit"

"J'ai son papa qui m'a appelé en me disant qu'Aymen avait pris une balle dans le thorax. Ça m'a détruit. Je n'ai pas dormi de la nuit. Il venait à la maison. C'est un petit comme mon fils. Mon fils, il a 15 ans", dit encore le professeur de boxe. 

À lire aussi

"C'est un échec pour moi", ajoute-t-il. "Il n'y a pas de drogue. Ce sont des histoires de gamins qui tournent mal. Des armes à feu, et puis les gamins sont dans leur quartier, ils tournent en rond. Il y a un très gros problème actuellement avec les jeunes". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/