6 min de lecture Gaspillage

5 chefs se mobilisent contre le gaspillage

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les Auditeurs ont la Parole du 07/10/2014 Crédit Image : AFP / Archives, Denis Charlet | Durée : | Date : La page de l'émission

5 chefs se mobilisent contre le gaspillage alimentaire

"Rien qu'en France, ce sont 17 millions de tonnes de nourriture qui sont détruits tous les ans... de quoi fournir un repas par jour à chaque Français pendant plus d'un an", écrivent les chefs dans une lettre ouverte parue dans la presse pour lutter contre le gaspillage alimentaire.


Cyril Lignac, Philippe Etchebest, Ghislaine Arabian, Yves Camdeborde et Florent Ladeyn veulent sensibiliser les français à cette cause et faire la publicité de l’émission "Gaspillage alimentaire, les chefs contre-attaquent" diffusée ce soir sur M6.


"Le gaspillage est partout : de l'industrie agroalimentaire et des producteurs qui jettent jusqu'à 15% de leur production, des marchés, qui génèrent 400.000 tonnes de gâchis par an, des commerces et de la grande distribution qui imposent des contraintes de calibrages ou de quotas, mais aussi et surtout des ménages, qui par mauvaises habitudes ou mauvais réflexes, sont responsables de près de la moitié des déchets alimentaires en France.


Aujourd’hui, les enjeux éthiques, économiques et environnementaux liés au gaspillage alimentaire prennent une importance que nous ne pouvons pas ignorer. Pour nous, chefs cuisiniers, il est inconcevable de jeter un aliment s’il est encore consommable : c’est contraire à notre mentalité et c’est de notre responsabilité de montrer, par des conseils simples et pratiques, qu’à tous les niveaux de la société des efforts peuvent être faits.
 

Alors, en cette Année Européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire, et à quelques jours de la Journée Nationale de lutte contre le gaspillage le 16 octobre, nous avons décidé de contre-attaquer, de nous engager, de nous mobiliser pour lutter contre le gâchis. Nous voulons montrer qu’aujourd’hui en France et dans le monde, il est possible de changer de comportement alimentaire, d’apprendre à mieux consommer et à manger de façon plus responsable.

 
Notre mobilisation est aussi un combat contre l’égoïsme, contre l’individualisme et pour une société plus solidaire."



Invités de RTL Midi : le célèbre chef de cuisine Yves Camdeborde et Xavier Corval, fondateur d'Eqosphere et rapporteur du « Comité de pilotage du plan de lutte contre le gaspillage alimentaire ».

 

Ebola : première contamination hors d'Afrique

Une aide soignante espagnole a contracté le virus Ebola à Madrid, devenant ainsi la première personne contaminée connue hors d'Afrique. 

L'aide soignante espagnole avait traité deux missionnaires morts en Afrique de l'Ouest de la fièvre hémorragique Ebola dans un hôpital à Madrid avant de contracter le virus, a annoncé hier le gouvernement espagnol. 
 
Mariée et sans enfants, elle a été admise dans une unité spécialisée de l'hôpital d'Alcorcon, un faubourg dans le sud de Madrid, après deux tests positifs au virus Ebola. 

Plusieurs cas de malades ayant contracté la fièvre hémorragique en Afrique ont été signalés en Europe et aux Etats-Unis. L'aide-soignante est toutefois la première a avoir été contaminée en Europe même et, apparemment, la  première hors du continent africain. 

Face à l'avancée de l'épidémie dans l'ouest de l'Afrique de l'ouest --principalement en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone --, le président américain Barack Obama a estimé que la réponse de la communauté internationale était "insuffisante" et a fait savoir, à l'issue d'une réunion avec des responsables américains de la santé, qu'il demanderait à ses homologues de s'impliquer plus fortement dans cette lutte.  


Ebola : craignez-vous qu'une psychose s'installe en France ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !



A partir de 13h, notre spécialiste Santé Odile Pouget répondra à vos questions dans l'émission Les auditeurs ont la parole, concernant le virus, la contamination, les remèdes et les précautions...

Ebola : craignez-vous qu'une psychose s'installe en France ?
Nombre de votes : 6082 *Sondage à valeur non scientifique

Euromillions : une cagnotte de 111 millions d'euros !

Une somme de 111 millions d'euros est à gagner lors du tirage de l'Euromillions de ce mardi 7 octobre. Un million d'euros supplémentaire sera également obligatoirement remporté en France.

À lire aussi
Vêtements pour hommes (illustration) consommation
Loi antigaspillage : ce qu'il faut savoir sur l'étiquetage des vêtements



Un montant non négligeable qui fait rêver les joueurs, mais aussi les services fiscaux, qui se servent abondamment au passage. Si vous gagnez le jackpot, l'opération reste toutefois très intéressante, malgré les impôts que vous devrez payer sur vos gains.



D'autant que l'heureux gagnant bénéficie d'abord d'un répit fiscal. Les gains des jeux de hasard tels que l'Euromillions ne sont en effet pas imposables dès leur versement, mais seulement à compter de l'année fiscale suivante.



Et vous, pourquoi jouez-vous ?

Péage poids-lourds : "il faut un petit peu se calmer", selon Royal

L'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE), qui regroupe des TPE et PME du transport routier, a réclamé lundi l'abandon du projet de péage de transit poids-lourds et la remise à plat de la fiscalité relative au financement des transports. 


"L'OTRE invite le gouvernement à prendre ses responsabilités quant à l'écotaxe et à déclarer son abandon définitif d'ici au 15 octobre prochain", annonce la fédération patronale dans un communiqué. 


Passé ce délai, l'OTRE prévient que "les transporteurs français se mobiliseront à compter du 17 octobre". La mobilisation sera "reconductible tant  que l'écotaxe n'aura pas été abrogée". 


Jeudi dernier, quatre organisations professionnelles de transporteurs (FNTR, Unostra, TLF et CSD) ont annoncé l'échec des négociations en cours avec le gouvernement sur le péage de transit poids-lourds. Elles ont appelé à la mobilisation, sans en préciser les modalités. 


La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a appelé les transporteurs routiers qui réclament l'abandon du projet de péage de transit poids-lourds à "se calmer". 


"Il faut un petit peu se calmer, quand même", a déclaré Mme Royal en réaction à l'ultimatum de l'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE), qui a promis une "mobilisation reconductible" à partir du vendredi 17 octobre si le gouvernement n'annonçait pas l'"abandon définitif" du dispositif d'ici au mercredi 15. 

Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

Lire la suite
Gaspillage Poids lourds Ségolène Royal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants