1 min de lecture Radars

Radars endommagés : les automobilistes ont-ils décidé de ré-accélérer ?

Cette semaine, le magazine "Auto Plus" a voulu vérifier une affirmation selon laquelle les Français profiteraient des nombreux radars vandalisés pendant la crise des "gilets jaunes" pour ré-appuyer sur l'accélérateur.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
24 heures du Mans 2019 : première mondiale pour les voitures de course à hydrogène Crédit Image : RAPHAEL BLOCH/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par Leia Hoarau

D'après le ministère de l'Intérieur, près de 60% des cabines radars ont été vandalisées pendant l'épisode "gilet jaunes". Et le ministère fait régulièrement le lien entre ces radars HS et les médiocres résultats de la sécurité routière depuis le début de l’année avec un raisonnement tout simple (certains disent simpliste) : quand les radars ne marchent plus, les Français ré-accélèrent et donc le nombre d’accidents ré-augmente.

Donc on a pris notre radar portable, le même que celui de la police, et on est allés faire, très discrètement, 2.000 mesures de vitesse juste à côté de radars visiblement hors-service, c’est-à-dire soit bâchés, tagués ou brûlés... Et le résultat est sans appel : non, les Français ne profitent pas des radars détruits pour accélérer. Sur les 2.000 mesures, on n'a relevé que 2,2% d'excès de vitesse. Bref, très peu de chose, que ce soit sur route, sur voie rapide ou sur autoroute. 

Et non seulement les conducteurs n'accélèrent pas mais c'est plutôt le contraire : ils ont toujours tendance à ralentir à l'approche du radar, même quand il est visiblement hors-service. Bref, la peur du radar fonctionne toujours, même quand il est en panne

Quid des routes sans radar ?

Et justement pour savoir à combien roulent vraiment les Français, Auto Plus est allé faire des mesures de vitesse sur des routes dépourvues de radar. Ces mesures, qui permettent d'avoir une idée plus juste du comportement de Français, sont faites chaque année aux mêmes endroits, sur les mêmes routes. Ce qui permet de comparer et de constater que, là non plus, les Français n'ont pas ré-accéléré

À lire aussi
Un radar automatique dégradé sur l'A2 (Illustration) sécurité routière
Les infos de 7h30 - La dégradation de radars accusée d'augmenter la mortalité sur la route

Sur autoroute, ils roulent en moyenne à 132 km/h cette année contre 134 km/h il y a 5 ans. Et sur les départementales, la limitation est quasi respectée cette année avec une vitesse moyenne de 81 km/h contre 82 l'an passé. Bref, amis conducteurs, vous êtes plutôt raisonnables, bravo !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Radars Auto Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797858587
Radars endommagés : les automobilistes ont-ils décidé de ré-accélérer ?
Radars endommagés : les automobilistes ont-ils décidé de ré-accélérer ?
Cette semaine, le magazine "Auto Plus" a voulu vérifier une affirmation selon laquelle les Français profiteraient des nombreux radars vandalisés pendant la crise des "gilets jaunes" pour ré-appuyer sur l'accélérateur.
https://www.rtl.fr/actu/conso/radars-endommages-les-automobilistes-ont-ils-decide-de-re-accelerer-7797858587
2019-06-15 11:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/u90ZUzT_tBJTmVDHYkj0Fg/330v220-2/online/image/2018/0705/7794008638_une-voiture-passe-devant-un-panneau-indiquant-des-controles-radars-le-1er-juillet-2018-a-nonant-le-pin.jpg