2 min de lecture Consommation

Noël 2019 : les achats en ligne pourraient représenter 20 milliards d'euros

La Fédération du e-commerce a dévoilé ses prévisions pour les achats de cadeaux de Noël, avec des dépenses estimées à 20 milliards d'euros, en partie boostées par le "Black Friday".

Les logo du géant du e-commerce Amazon (Illustration)
Les logo du géant du e-commerce Amazon (Illustration) Crédit : AFP / Leon Neal
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Les commerçants se frottent chaque année les mains à l'approche de Noël, car cela reste un moment d'achats massifs de la part des Français. Et 2019 n'échappera pas à la règle, notamment pour les emplettes en ligne. Lors d'une conférence de presse tenue jeudi 21 novembre, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a estimé que les consommateurs allaient dépenser 20 milliards d'euros sur internet pour les cadeaux de Noël, dont environ 2 milliards lors des deux journées "Black Friday" (29 novembre) et "Cyber Monday" (2 décembre)

Lors de ces deux jours dont le concept est importé des États-Unis, les prix cassés proposés par les professionnels ont séduit les Français depuis leur mise en place en 2016. Lors de ces opérations commerciales, les adeptes estiment faire de "beaux" cadeaux de Noël à prix compétitifs. Il faut dire que les commerçants en profitent pour appliquer des rabais conséquents sur des produits neufs et souvent chers. 

Un attrait pour l'économie circulaire

Selon une étude de Médiamétrie pour le compte de la Fevad, présentée jeudi, "les achats de Noël seront encore cette année en partie réalisés lors du 'Black Friday' et du 'Cyber Monday'". Du vendredi 29 novembre au lundi 2 décembre, les ventes en ligne pourraient représenter 1,7 milliard d'euros, sachant qu'en 2018, lors du Black Friday, le trafic moyen par jour avait doublé et le chiffre d'affaires moyen par jour avait été triplé sur les sites du panel de la Fevad.

Au total, les ventes effectuées en ligne pour les fêtes de fin d'année pourraient ainsi dépasser les 20 milliards d'euros, soit près de 20% des ventes annuelles du secteur précise la Fevad, contre 18,3 milliards d'euros en 2018.

À lire aussi
il est souvent presque aussi coûteux de faire réparer que d'acheter un nouvel appareil. (illustration) consommation
Les infos de 12h30 - Obsolescence programmée : bientôt un indice de réparabilité ?

Au-delà des cadeaux usuels plébiscités à Noël, les cyberacheteurs ont déclaré à Médiamétrie leur intérêt toujours plus grand (67%, en hausse de 2 points) pour des produits issus de l'économie circulaire, selon Jamila Yahia-Messaoud, directrice du département "consumer insights" de l'institut.

Parmi eux, 59% pensent acheter des produits reconditionnés, 46% des produits issus du recyclage et 48% des produits d'occasion pour faire leurs cadeaux de Noël.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Noël Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants