2 min de lecture Économie

Livret A : un placement qui rapporte peu, mais qui séduit toujours autant

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Français placent toujours beaucoup leur argent sur un Livret A et ce malgré la pauvreté de son efficacité financière.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Livret A : un placement qui rapporte peu, mais qui séduit toujours autant Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Eléanor Douet

Les Livrets A font le plein. La collecte de l'Écureuil bât tous ses records. Difficile de ne pas être surpris, car nous n’avons jamais autant déposé d’argent sur les Livrets réglementés depuis 2013 et la collecte n’a jamais en 200 ans d’existence était aussi plantureuse.

La cagnotte globale des 55 millions de détenteurs de Livret A conjuguée à celle de son cousin germain, le LDDS, Livret de développement durable et solidaire, culmine ce matin à 392 milliards d'euros. Un bas de laine aussi surprenant par son importance sans cesse croissante que par la pauvreté de son efficacité financière.

Comment expliquer cet engouement pour un placement qui ne rapporte rien ? Le paradoxe est plus cruel que cela : en accueillant nos dépôts, l’Écureuil fait honneur à sa réputation : il grignote avec constance l’argent qu’on lui confie. Pour être clair notre capital rétrécit au fil des jours puisque le rendement garanti de 0,75%, ce chiffre est bloqué jusqu’en 2020 est trois fois inférieur à l’inflation. Dans la vraie vie, ce placement est tout simplement négatif.

À lire aussi
Des avions d'Air France à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 7 mai 2018 (Illustration) Air France
Air France : les pilotes signent l'accord sur les salaires de Smith

Un placement culturel

On peut considérer que c’est le prix à payer pour la sécurité des dépôts. Pour la liberté d’utilisation qui lui est attachée et évidemment pour son absence de toute charge fiscale.

Encore un paradoxe puisque les pertes sur le long terme ne sont même pas déductibles de l’impôt au titre des moins-values. C’est donc plus du côté culturel que financier qu’il faut aller chercher une explication raisonnée à cet engouement.

Une tradition qui devrait perdurer encore longtemps

Mais la tendance peut-elle s’inverser ? Difficile de la programmer à court terme. D’abord parce que le Livret A est présent dans tous les foyers français depuis deux siècles et qu’il n’a jamais fait faillite. Il a façonné grâce à la garantie des dépôts une culture de l’épargne très sécurisée.

Ensuite parce que les Français y sont très attachés, mais avec une certaine distance désormais : le montant moyen des dépôts est de 4.574 euros par livret. Enfin parce qu’il rencontre une constante nationale, celle de l’aversion pour le risque en économie et en finance. C’est moins le cas de la nouvelle génération, mais les traditions ont la vie dure. Comme le Livret A.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Banques Argent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796310240
Livret A : un placement qui rapporte peu, mais qui séduit toujours autant
Livret A : un placement qui rapporte peu, mais qui séduit toujours autant
Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Français placent toujours beaucoup leur argent sur un Livret A et ce malgré la pauvreté de son efficacité financière.
https://www.rtl.fr/actu/conso/livret-a-un-placement-qui-rapporte-peu-mais-qui-seduit-toujours-autant-7796310240
2019-01-23 10:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xZ6s4v6woNGWYQ2uD6cj3w/330v220-2/online/image/2014/1223/7775997193_le-livret-a-est-encore-le-moyen-le-plus-utilise-par-les-francais.jpg