2 min de lecture Consommation

Free a perdu près de 350.000 abonnés en France en 2018

Free a subi une sévère hémorragie de ses clients l'an passé dans le fixe et le mobile. L'ancien trublion des télécoms veut se relancer avec une nouvelle stratégie.

Un utilisateur de Free Mobile (illustration)
Un utilisateur de Free Mobile (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L'année 2018 aura donc été celle du retour sur terre pour Free. L'ancien trublion du marché des télécoms a fini de manger son pain blanc et enregistre une chute historique de ses abonnés en France. L'opérateur mobile piloté par Xavier Niel a perdu 347.000 clients dans l'Hexagone l'an passé, dont 254.000 dans le mobile et 93.000 dans le fixe. 

Free n'aura jamais réussi à endiguer l'hémorragie amorcée début 2018. En fin d'année, l'opérateur comptait 19,8 millions d'abonnés contre 20,2 millions un an plus tôt. Pour la première fois de son histoire, Free enregistre une baisse de 1,9% de son chiffre d'affaires réalisé en France à 4,768 milliards d'euros.

Ces résultats illustrent l'essoufflement du modèle low-cost de Free qui aura souffert tout au long de l'année de la politique tarifaire agressive menée par ses rivaux, Bouygues et SFR en particulier. L'opérateur a fini par perdre la guerre des prix qu'il a largement contribué à déclencher à ses débuts en 2012. 

Changement de stratégie

À lire aussi
Des pompes à essence à Lille (illustration). consommation
Carburants : la baisse des prix se poursuit

Free veut voir 2018 comme "une année de transformation" nécessaire avant d'amorcer "un nouveau cycle de croissance et d'innovation" cette année. Sa stratégie pour les prochaines années sera dévoilée dès le mois prochain.

L'ancien roi du low-cost aspire désormais à monter en gamme. Face à la baisse du nombre d'abonnés à son offre historique à 2 euros par mois, l'opérateur veut inciter ses clients à passer à son forfait premium, en progression avec plus de 700.000 nouveaux clients l'an passé. Free veut aussi capitaliser sur son statut de premier opérateur sur la fibre derrière Orange.

Le lancement de la nouvelle Freebox Delta fin décembre, résolument premium à 59,99 euros par mois, s'inscrit aussi dans cette logique. Elle s'est écoulée à plus de 100.000 exemplaires en deux mois, selon Free. L'opérateur donne rendez-vous après le premier trimestre pour un premier bilan. Signe de la révolution en cours, Free devrait proposer moins de promotions à l'avenir et mettre en place une véritable politique de fidélisation. Il pourrait aussi céder une partie de son réseau de 5.700 antennes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Conso pratique Connecté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797243004
Free a perdu près de 350.000 abonnés en France en 2018
Free a perdu près de 350.000 abonnés en France en 2018
Free a subi une sévère hémorragie de ses clients l'an passé dans le fixe et le mobile. L'ancien trublion des télécoms veut se relancer avec une nouvelle stratégie.
https://www.rtl.fr/actu/conso/free-a-perdu-pres-de-350-000-abonnes-en-france-en-2018-7797243004
2019-03-19 12:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/H5VCk_-XslX-bf7HGWRgLw/330v220-2/online/image/2015/0831/7779565265_000-par7747461.jpg