1 min de lecture Voyage

Faillite de Thomas Cook : que va-t-il se passer pour les clients ?

INVITÉ RTL - Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage et représentant du syndicat des agences de voyage, explique comment le rapatriement des 600.000 voyageurs peut s'organiser.

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Faillite de Thomas Cook : que va-t-il se passer pour les clients ? Crédit Image : Tolga Akmen / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Esther Serrajordia

L'opérateur de voyage britannique Thomas Cook a annoncé avoir fait faillite, lundi 23 septembre. S'enclenche alors la plus grande opération de rapatriement depuis la guerre : 600.000 touristes se retrouvent sans solution un peu partout dans le monde, dont 10.000 Français. 22.000 employés perdent leur travail. Et d'autres clients, qui devaient partir en vacances cette semaine, sont également bloqués. 

Pour Jean-Pierre Mas, président des syndicats des agences de voyage, l'annonce de Thomas Cook est un "séisme économique et un séisme humain également". "Le rapatriement de ces 600.000 voyageurs va être opéré dans chaque pays de façon différente et de façon autonome, mais cela va être très compliqué à mettre en oeuvre", déclare-t-il. 

Concrètement, le rapatriement "va se faire avec la collaboration et la participation de l'ensemble des acteurs de voyage. Les tours opérateurs, les agences de voyage, les compagnies aériennes et certainement le gouvernement français vont intervenir pour faciliter ce rapatriement", éclaire-t-il. 

"Le client est très protégé"

Jean-Pierre Mas tient à rassurer les clients bloqués en vacances. S'ils doivent "payer des suppléments sur place", ils seront remboursés, assure-t-il. "On a un système très clair là-dessus". 

À lire aussi
Une plage en Australie voyage
Australie, Slovénie, Suisse... La liste des pays les plus sûrs où voyager

Enfin, pour les Français qui avaient prévu des vacances dans les semaines à venir, pas de panique, "ils n'ont pas perdu leur argent, mais ils ont peut-être perdu leurs congés", dit-il. L'organisation est en train de se faire. "Il y a un organisme qui se substitue à Thomas Cook qui va soit rembourser les clients qui ont acheté leurs voyages, soit faire appel à un autre prestataire qui va leur permettre de partir". Dans tous les cas, assure Jean-Pierre Mas, "le client est très protégé"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voyage Tourisme Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants