2 min de lecture Transports

Les infos de 7h30 - Aigle Azur : "On est livrés à nous-même", témoigne une passagère bloquée

11.000 passagers de la compagnie Aigle Azur sont toujours en difficulté, certains sont bloqués et n'ont pas la possibilité d'être rapatriés. Parissa tente de rentrer en France depuis le 11 septembre.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Aigle Azur : une passagère bloquée en Algérie témoigne Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot et Thomas Dullin

Liquidation ou repreneur ? Le tribunal de commerce d'Evry doit trancher ce lundi 16 septembre, 15 jours après le redressement judiciaire de la compagnie. 

Le tribunal va examiner les offres de reprise ou décider de liquider l'entreprise. Deux projets sont bien placés dans la compétition, selon le gouvernement. L'un émanant d'Air France et du groupe Dubreuil. L'autre, d'un transporteur étranger. En attendant, 11.000 passagers sont toujours en difficulté. L'entreprise est confrontée à une telle impasse financière qu'elle ne peut ni dédommager financièrement ses clients, ni même organiser le rapatriement des voyageurs dont le vol retour a été annulé. 

Parissa est franco-algérienne, elle vit à Marseille mais est bloquée en Algérie depuis plusieurs jours avec ses enfants et son mari malade. "Cela fait depuis le 11 septembre que je tente de faire rapatrier mon conjoint, qui n'a plus de traitements. On est livrés à nous-même. L'Ambassade de France n'apporte aucune solution. Il faut se débrouiller par soi-même. J'ai une amie qui a dû m'envoyer de l'argent pour prendre des billets pour le bateau. On arrive mardi sur Marseille. Sans ça, on serait bloqué jusqu'à la fin du mois en Algérie", déclare-t-elle à RTL. 

À écouter également dans ce journal

Grève - Après les agents de la RATP vendredi 13 septembre, c'est au tour des infirmières, des médecins mais également des avocats de manifester aujourd'hui contre la réforme des retraites. Ils réclament le maintien de leur régime 100% autonome. 

À lire aussi
Tramways parisiens, le 11 décembre 2012. (archives) RATP
VIDÉO - Hauts-de-Seine : un conducteur de tramway non-gréviste insulté

Pétrole - Deux jours après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite, les cours du pétrole grimpent en flèche. Une hausse de 10% a été observée ce matin, en Asie. 

Algérie - Le chef de l'État par intérim, au pouvoir depuis la démission forcée d'Abdelaziz Bouteflika, a annoncé la date de la future élection présidentielle. Elle a été fixée au 12 décembre prochain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Avions Compagnie aérienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants