2 min de lecture Pollution

Malus auto : le durcissement annoncé est-il une mesure efficace ?

Bruno Le Maire l'a confirmé hier dans le "Grand Jury" sur RTL, le gouvernement va encore durcir le malus automobile à partir de janvier prochain.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Diesel : le gouvernement va durcir le malus automobile dès janvier Crédit Image : AFP / Joël Saget | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Thomas Pierre

Haro sur le diesel et haro sur le CO2 cette semaine dans l'univers de l'automobile. Le problème, c'est qu'attaquer en même temps le gaz carbonique et le diesel est totalement contradictoire puisqu'un moteur au gazole consomme moins et donc émet 25% de CO2 de moins qu'un moteur essence.

Si vous voulez avoir une idée du paradoxe : depuis que les ventes de véhicules diesel dégringolent, la courbe des émissions de CO2 remonte en Europe. En France, le parc des véhicules neufs vendus émettait 109 gr de CO2 en moyenne (toutes voitures confondues), il y a 3 ans. On est maintenant autour de 112 gr, voire 120 grammes au niveau européen.

C'est un peu comme lorsqu'on ferme des usines nucléaires et qu'on rouvre les centrales à charbon. Et puis les constructeurs ont tué eux-mêmes le diesel en trichant. Le procès gigantesques de Volkswagen qui va s'ouvrir aujourd'hui en Allemagne va nous le rappeler : 11 millions de véhicules équipés d'un logiciel trompeur et 450.000 plaignants.

Le véhicule électrique reste cher

Mais attention, plus vous "malussez" les nouveaux modèles, plus vous dissuadez les gens de changer de voiture. Même soutenu par des aides d'Etat qui sont augmentées dans le budget, le véhicule électrique reste cher à l'achat. C'est le premier frein au déploiement de cette motorisation. 

À lire aussi
Une plage de Parambu au Brésil, recouverte de pétrole en octobre 2019 Brésil
Brésil: après l'incendie, une marée noire de grande ampleur

C'est ce que rappelait le patron de PSA Carlos Tavares, au micro de Christophe Bourroux, lors du salon de Francfort. "Se focaliser uniquement sur le tuyau d'échappement des automobiles, n'apporterait pas une réponse satisfaisante pour les citoyens. Le véhicule électrique n'est jamais que la partie visible de l'iceberg". 

Le parc automobile français compte 31 millions de véhicules. On en renouvelle deux millions chaque année, cela veut dire qu'il faudra 15 ans pour nettoyer le parc actuel. On a le temps d'ici là de changer les aides d'État sur le véhicule électrique ou de découvrir que les batteries sont une bombe pour l'environnement.

De toute façon, les constructeurs sont obligés de réduire leurs émissions de CO2 l'an prochain. Obligation européenne, il faut que le parc automobile neuf soit en moyenne inférieur à 95 grammes de CO2. Cela veut dire qu'il faut mettre sur les routes des voitures électriques zéro émission pour faire baisser la moyenne globale. Mais, ça, c'est valable si on vend les véhicules électriques. C'est pour ça qu'on va voir sortir une petite quinzaine de voitures électriques dans les catalogues des marques au cours des prochains mois.

Le marché va-t-il décoller ?

Là, vous avez plusieurs problèmes qui se posent. D'abord, les ventes ne décollent pas vraiment. On est toujours à 2% des voitures neuves 100% électriques (40.000 ventes par an). Ensuite, pour atteindre un parc de voitures électriques de 30% par exemple, comme en Norvège, il faut des avantages par rapport aux autres : l'accès aux voies de bus, le péage gratuit par exemple... Ce n'est pas le cas en France.

Et puis, il faut des infrastructures, des bornes de recharges. Et là encore, il n'y a pas de programme digne de ce nom. La moitié des Français vivent en appartement mais 1% seulement des immeubles sont équipés de bornes et rien n'oblige les promoteurs à installer des équipements dans les nouveaux parkings. C'est oublier qu'une voiture électrique roule, mais avec un fil électrique...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pollution Auto Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants