1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Variole du singe : le chien porteur du virus n'a finalement pas développé la maladie
1 min de lecture

Variole du singe : le chien porteur du virus n'a finalement pas développé la maladie

VU DANS LA PRESSE - Le premier chien porteur du virus de la variole du singe n'a finalement pas développé la maladie. Les réactions cutanées de l'animal n'étaient pas liées.

Mokeypox, la variole du singe en anglais
Mokeypox, la variole du singe en anglais
Crédit : Romain Doucelin / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Lison Bourgeois & AFP

C'était le premier chien a avoir été testé positif à une infection de variole du singe. Ce mercredi 17 août, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé un premier cas rapporté de transmission de l'être humain au chien. Les personnes infectées par la variole du singe ont alors été invitées à éviter d'exposer les animaux au virus, après ce premier incident. Mais dès le lendemain les spécialistes précisent que le chien n'a pas été malade la variole du singe. 

"Il a bien été porteur du virus mais il n’a pas développé la maladie", résume Christophe Cordevant, conseiller scientifique à l’Agence nationale de sécurité sanitaire Anses et coauteur de l’étude de la Pitié-Salpêtrière dans les lignes du Parisien. Les réactions cutanées de l'animal étaient alors sûrement des réactions locales, fruits d'une pure coïncidence. En effet, les lévriers sont des animaux à poils courts sujets aux problèmes cutanés. 

Si le chien avait été infecté par la variole du singe, il aurait pu être un nouveau réservoir. Une répercussion qui aurait pu causer un phénomène de "rétro-zoonose""Les zoonoses sont des maladies ou infections qui se transmettent des animaux vertébrés à l'homme, et vice versa", indique le site gouvernemental du ministère de l'Agriculture et de la souveraineté alimentaire. Ainsi, d'après l'Organisation mondiale de la santé animale, 60% des maladies infectieuses humaines sont zoonotiques.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/