1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Variole du singe : l’OMS appelle à la vigilance après la contamination d’un chien
1 min de lecture

Variole du singe : l’OMS appelle à la vigilance après la contamination d’un chien

Pour la première fois, la variole du singe a été détectée chez un chien qui aurait été contaminé par une personne.

Mokeypox, la variole du singe en anglais
Mokeypox, la variole du singe en anglais
Crédit : Romain Doucelin / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
AFP & Alexandre Bozio

C’est une évolution importante concernant la variole du singe. Après qu’un premier cas de transmission de cette maladie virale de l’être humain vers un chien ait été rapporté récemment, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé ce mercredi 17 août les personnes infectées à éviter d’exposer les animaux. 

C’est le journal médical britannique The Lancet qui a en premier fait état de cette transmission, évoquant le cas de deux hommes qui ont transmis le virus à leur lévrier : "C'est le premier cas rapporté de transmission de l'être humain à l'animal et nous pensons que c'est la première fois qu'un chien est infecté", a notamment affirmé la responsable technique de l’OMS Rosamund Lewis. Elle a aussi affirmé que les experts responsables de l’analyse de l’évolution de cette maladie avaient déjà évoqué ce risque de transmission. 

Après cette découverte, le danger potentiel pour les animaux domestiques a été posé. Mais Michael Ryan, directeur des situations d’urgence au sein de l’organisation sanitaire, a assuré que ces derniers n’étaient pas concernés par un risque plus important : "Je ne pense pas que le virus évolue plus vite avec un seul chien qu'avec une seule personne. Nous devons rester vigilants, les animaux de compagnie ne sont pas un risque." Selon le dernier bilan de l'OMS, 31.665 cas de variole du singe, dont 12 décès, ont été recensés dans le monde.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire