2 min de lecture Coronavirus

Vaccin d'Astrazeneca : "Aucun effet indésirable grave et pas d'hospitalisation"

INVITÉ RTL - Le président du laboratoire AstraZeneca en France est convaincu de l'efficacité de son vaccin dont le protocole interroge une partie de la communauté scientifique. Il espère une mise sur le marché en janvier.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Olivier Nataf, président d'AstraZeneca France, était l'invité de RTL du 27 novembre 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Benjamin Hue

Le laboratoire britannique AstraZeneca va mener une nouvelle étude pour valider l'efficacité du protocole de son vaccin contre la Covid-19 développé avec l'université d'Oxford. "Nous avons annoncé dès lundi qu'on avait testé deux types de posologie. Il y en a une qui s'est montrée plus efficace que l'autre. Il faut maintenant que nous validions cette nouvelle posologie avec une étude supplémentaire", dit Olivier Nataf, président du laboratoire pour la France, invité de RTL ce vendredi 27 novembre.

Le laboratoire entend ainsi lever les doutes sur les performances de son vaccin. AstraZeneca avait annoncé lundi que selon les résultats de ses essais cliniques de grande échelle, son vaccin était en moyenne efficace à 70%. Mais ces résultats recouvrent de grands écarts entre deux protocoles.

"Il y a deux injections pour la vaccination. La première a été une demi-dose, suivie d'une dose. C'est ce protocole qui a montré une efficacité à 90%, nous devons le valider. L'autre schéma posologique était une dose, plus une dose", explique Olivier Nataf. Les volontaires de ce second groupe ont montré une efficacité de seulement 62%.

Ces résultats ont suscité des critiques de la communauté scientifique car l'injection d'une demi-dose était due à une erreur de dosage lors de l'expérimentation par une entreprise contractuelle et seuls 3.000 patients ont suivi ce protocole qui entraîne finalement une meilleure réponse contre près de 9.000 volontaires pour le groupe principal. 

Valider l'efficacité sur les patients les plus âgés

À lire aussi
Cette photo prise le 15 janvier 2021 montre des ampoules du vaccin Pfizer-BioNTech non diluées pour Covid-19, conservées à -70 ° dans un super congélateur de l'hôpital du Mans. coronavirus
Vaccin anti-Covid : la France revoit la cadence à cause des retards de Pfizer

AstraZeneca doit également valider l'efficacité du protocole le plus performant chez les patients les plus âgés qui sont les plus à risque face à la maladie. L'un des dirigeants de l'entreprise a en effet indiqué mercredi que le groupe ayant subi une demi-injection initiale ne comportait aucun patient de plus de 55 ans. 

"Il faut faire des analyses sur différents groupes d’âge. Il va y avoir une publication des résultats de cette étude dans quelques semaines. Donc on verra si les analyses par groupes d’âge ont été faites", explique Olivier Nataf. 

Le président de la division française du laboratoire précise cependant que les résultats de réponse immunitaire publiés la semaine dernière dans la revue The Lancet ont montré que "le vaccin couvrait de la même façon, en terme de réponse immunitaire, les plus de 70 ans et les moins de 70 ans, donc on a déjà un élément de réponse".

Olivier Nataf souligne par ailleurs que "les participants à l'étude ont montré une efficacité dans les deux schémas posologiques" et que "100%" d'entre eux "étaient protégés des formes graves de la maladie".

Le dirigeant du laboratoire britannique en France indique également qu'à ce stade, "aucun effet indésirable grave et aucune hospitalisation n'ont été constatés" dans l'essai clinique. "On va continuer les analyses pour faire le détail mais c'est encourageant car ce contre quoi on lutte, c'est le décès de personnes fragiles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants