1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Vacances d'été : pourquoi ne faut-il pas se baigner après manger ?
2 min de lecture

Vacances d'été : pourquoi ne faut-il pas se baigner après manger ?

ÉCLAIRAGE - Si comme Lou, 7 ans, vous vous demandez pourquoi il ne faut pas se baigner après manger, voici les réponses.

Un enfant au bord d'une piscine (photo d'illustration)
Un enfant au bord d'une piscine (photo d'illustration)
Crédit : DANIEL JANIN / AFP
Pourquoi il ne faut pas se baigner après manger
01:56
Cyprien Cini - édité par Charlotte Diry

Lou, 7 ans, se demande pourquoi sa maman lui dit de ne pas se baigner après manger. Parce que les vieilles croyances et les légendes urbaines ont la peau dure. Et oui, qui n'a jamais entendu le fameux : "Il faut attendre une heure" voire carrément trois heures après le repas pour pouvoir piquer une tête dans une piscine ou dans la mer

Et pourtant, tout est faux. C'est la science qui le dit. Cette vieille croyance vient de la peur de l'hydrocution. De crampes fatales qui entraineraient la noyade car, au cours de la digestion, il y a effectivement un afflux de sang dans l'abdomen. Et certains imaginent qu'il n'y aurait plus assez de sang oxygéné disponible pour les autres organes et tout cela conduirait à des crampes fatales. C'est totalement faux. 

Autre danger hypothétique de la baignade d'après le déjeuner, la température du corps qui s'élève après avoir mangé, toujours à cause de la digestion. Elle serait trop importante par rapport à celle de l'eau et vous conduirait à un choc thermique catastrophique. Là aussi, certes, la température corporelle s'élève très légèrement pendant la digestion, mais pas de quoi rendre la baignade dangereuse ou impossible. 

Pas une histoire de repas

Donc après le repas, inutile de faire le pied de grue pendant des heures en attendant de se jeter à l'eau. En revanche et ça, c'est important, si vous restez trois heures en plein soleil à chauffer, à brûler et que d'un coup, vous décidez de plonger tête la première dans une eau à 
dix degrés, là il y a danger de choc thermique. Et ce n'est pas une histoire de repas ou de digestion mais juste de différentiel de température. 

À lire aussi

Enfin, c'est surtout une question de bon sens. Quand la différence entre l'air et l'eau est trop importante, mieux vaut y aller mollo. Puisqu'on parle de bon sens, les vieilles croyances et les légendes urbaines ne sortent jamais de nulle part. 

À 14 heures, généralement après le déjeuner, on est au moment des heures les plus chaudes de la journée. Il est en fait midi à l'heure du soleil. Il est au zénith et ce n'est effectivement, pas le meilleur moment pour s'exposer aux UV. C'est là que vous risquez les pires coups de soleil. Alors qu'en attendant quelques heures, 16 heures ou 17 heures, le soleil tapera moins fort et l'eau sera plus chaude, puisqu'elle aura chauffé avant. Preuve que finalement, les choses ne sont pas si mal faites. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/