1 min de lecture Santé

Retour des pollens : comment se protéger des allergies ?

La majeure partie de la France est en alerte rouge face aux allergies aux pollens. Alors que 10 à 20% de la population est touchée, comment s'en protéger ?

Les pics de dispersion des pollens dans l'air sont prévus au moment du déconfinement.
Les pics de dispersion des pollens dans l'air sont prévus au moment du déconfinement. Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Yeux rouges, nez bouché, toux... Les allergies aux pollens reviennent en force au mois de juin, avec ces symptômes désagréables bien connus.  

La quasi-totalité de la France métropolitaine est en alerte maximale pour le risque d'allergie aux pollens, d'après le dernier bilan du Réseau National de Surveillance Aérobiologique. Et l'année 2020 pourrait bien être une des pires, rapporte BFMTV. "Chaque année on retrouve ce pic d’allergies très élevé à la fin mai, début juin. Mais ce qui est nouveau, c’est que la période de floraison a commencé plus tôt que les années précédentes, avec notamment les bouleaux et les chênes, mais aussi les graminées", explique Samuel Monnier, ingénieur au RNSA. 

Environ 10 à 20% de la population française doit faire face à une sur-réaction de leur système immunitaire à l'arrivée du pollen. Alors comment se protéger au mieux face aux allergies ? Il faut d'abord limiter au maximum les contacts avec les allergènes. Pour cela, il vaut mieux éviter de faire sécher son linge à l'extérieur, bien se laver les cheveux avant de se coucher ou encore porter des lunettes de soleil pour protéger ses yeux. Pensez également à aérer votre domicile et évitez de tondre la pelouse ou de conduire avec les fenêtres ouvertes. 

Des facteurs aggravants

Ensuite, certains facteurs peuvent aggraver les symptômes. Ainsi, dans le Figaro l'allergologue Mégret-Gabeaud conseille d'"éviter de faire trop d'efforts physiques s’il fait chaud" et de "ne pas s’exposer à la pollution atmosphérique, qui irrite les voies respiratoires et permet à l’allergène de pénétrer plus facilement". Le tabac, irritant, peut également aggraver les symptômes. Il est préférable de ne pas fumer. 

À lire aussi
épidémie
Coronavirus : test PCR négatif obligatoire pour les Européens venant en France

Lorsque l'allergie s'est déclarée, des traitements locaux peuvent aider. Il est conseillé de se laver les yeux et le nez avec des produits adaptés, achetés en pharmacie, comme du collyre et des gouttes nasales. Mais pour obtenir un traitement efficace et adapté, il faudra se rendre chez le médecin pour identifier ce qui cause l'allergie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Pollens Allergie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants