2 min de lecture Coronavirus

Rebond du coronavirus en Chine : doit-on s'inquiéter pour la France ?

La Chine connait actuellement un rebond de l'épidémie de coronavirus. Pékin a notamment ordonné une nouvelle fois la fermeture de ses écoles et collèges. Doit-on craindre la même chose dans notre pays ?

Un employé désinfecte l'entrée d'un supermarché et les caddies à Beijing le 17 juin 2020
Un employé désinfecte l'entrée d'un supermarché et les caddies à Beijing le 17 juin 2020 Crédit : GREG BAKER / AFP
Sophie Aurenche édité par Marie Gingault

La Chine connait actuellement un rebond des contaminations au coronavirus depuis la fin de la semaine dernière. Pékin a ainsi porté à plus de 90.000 par jour sa capacité de dépistage. La capitale chinoise a appelé mardi soir ses habitants à éviter les voyages "non essentiels" en dehors de Pékin, et ordonné à nouveau la fermeture des écoles et collèges.

Le bilan de 31 cas de contamination sur les dernières 24 heures porte à 137 le total des personnes atteintes par le Covid-19 depuis la découverte du nouveau foyer épidémique vendredi dernier dans la capitale chinoise. Une situation inquiétante qui peut amener à se questionner sur un potentiel rebond de cas de contaminations dans l'hexagone. Mais pour plusieurs raisons, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. 

Tout d'abord, il n'y a quasiment plus de vols de passagers entre Pékin et la France depuis plusieurs semaines maintenant, ni aucune rotation sur Air France par exemple. Seules les liaisons avec Shanghai reprennent cette semaine au compte-gouttes dans des conditions drastiques : 100 passagers maximum, prise de température avant de monter à bord, pendant le vol et à l'arrivée à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. On est donc très loin de la situation de cet hiver qui a permis l'arrivée du virus en Europe.

Une meilleure capacité de dépistage

Désormais on a également en France les moyens de mieux repérer les nouveaux cas importés et les nouveaux cas de façon générale : test systématique en cas de symptômes, traçage des personnes contacts et isolement des malades, afin de casser les chaînes de transmission.

À lire aussi
Un Indien porte un masque en or pour se protéger du coronavirus coronavirus
Coronavirus en Inde : il se fait fabriquer un masque en or pour se protéger

Le nombre de nouvelles contaminations en Chine peut faire peur : plus d'une centaine dans ce cluster, plus de 200.000 personnes testées et 30 quartiers confinés. Cela peut sembler énorme mais il y a 15 à 20 millions d'habitants rien qu'à Pékin, ces chiffres sont donc à mettre à l'échelle du pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Chine France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants