1 min de lecture Médicaments

Non, les médicaments sur ordonnance ne pourront pas être vendus sur internet

FACT CHECKING - Lancé le 17 novembre, le service Amazon Pharmacy, qui permet d'acheter ses médicaments sur ordonnance par internet, ne pourra pas s'installer en France.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Non, les médicaments sur ordonnance ne pourront pas être vendus sur internet Crédit Image : AFP / Archives, Marc Le Chelard | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Florine Boukhelifa

Commander des médicaments sur ordonnance en ligne est désormais possible aux États-Unis. Le géant du numérique a lancé Amazon Pharmacy le 17 novembre 2020. Après les libraires, les plateformes vidéos et les vendeurs de vêtements, le groupe de Jeff Bezos s'attaque désormais aux pharmaciens. 

Sur les réseaux sociaux français, des messages sont apparus après l'annonce du lancement de ce nouveau service. "Je soutiens mon pharmacien" ont notamment indiqué certains internautes. Pourtant, Amazon Pharmacy ne pourra pas s'implanter en France en raison de la législation. L'achat des médicaments en ligne est contraint par un décret du 31 décembre 2012.

Chaque pharmacie en ligne doit être liée à une officine physique autorisée par l'Agence Régionale de Santé (ARS). On trouve alors beaucoup de parapharmacies sur internet mais pas de médicaments sur ordonnance. Pour s'en procurer, une personne doit se rendre physiquement dans une officine munie de l'original de son ordonnance. Cela permet d'obtenir le tamponnage du document pour le tiers payant : le remboursement partiel ou total de l'achat.

La grande distribution et la vente de médicaments

Aucune évolution de la législation n'est prévue pour le moment. Celle-ci fait néanmoins parfois l'objet de discussions. Le 5 mars 2019 notamment, lorsque qu'Édouard Philippe a expliqué la nécessité de redonner du pouvoir d'achat aux Français devant l'autorité de la concurrence. Une consultation concernant la concurrence sur les produits essentiels, notamment de santé, est lancée. Elle restera finalement sans suite. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : Didier Raoult a-t-il reconnu l'inefficacité de l'hydroxychloroquine ?

Un assouplissement est également réclamé par les grandes surfaces depuis plusieurs années. En 1957 déjà, la marque Leclerc demandait l'autorisation de la vente de médicaments sur ordonnance dans les colonnes de La Croix.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médicaments Pharmacie Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants