1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Non, la grippe n'a pas fait que 73 victimes en 2020
2 min de lecture

Non, la grippe n'a pas fait que 73 victimes en 2020

FACT CHECKING - Une rumeur selon laquelle la grippe n'aurait fait que 73 morts en 2020 circule sur les réseaux sociaux, laissant croire que de nombreuses victimes ont été attribuées à la Covid-19 à tort.

L'épidémie de grippe s'intensifie en France (illustration)
L'épidémie de grippe s'intensifie en France (illustration)
Non, la grippe n'a pas fait que 73 victimes en 2020
03:25
Non, la grippe n'a pas fait que 73 victimes en 2020
03:25
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Nicolas Barreiro

La grippe n'aurait provoqué que 73 décès en France en 2020. C’est un chiffre assez étonnant trainant sur les réseaux sociaux et relayé par des centaines d'internautes depuis le début du mois d’octobre. 

"Incroyable mais vrai pour la saison 2019/2020, la grippe à fait 73 morts, le reste c’est pour le Covid", peut-on lire. Ou encore, "Ah c’est comme ça qu’on gonfle les chiffres du covid", ou  "Non mais là !!", un message qui ne va pas plus loin, étouffé par l’indignation. Et il est vrai que c’est étrange. 

On voit également des publications avec des chiffres, nous expliquant qu’en 2018/2019, la grippe a fait 13.000 morts alors qu’en 2019/2020 elle n’a fait que 73 morts mais aussi un lien vers Santé publique France, qui publie des bulletins épidémiologiques. Quand on regarde c’est à peu près vrai, en 2018/2019 la grippe en France aurait fait plus de 10.000 morts et en 2019/2020, quand on regarde le bulletin hebdomadaire publié par Santé publique France le 4 mars, nous étions à 72 décès. 

Un chiffre bien en-dessous de la réalité

C’est étonnant mais en fait il faut bien lire l’intitulé sous lesquels apparaissent ces 72 décès, il s’agit du nombre de personnes décédées après avoir été contaminées par la grippe et admises en réanimationL'AFP Factuel, qui a débusqué cette intox, précise que "ce chiffre est loin de comptabiliser l’ensemble des décès de la grippe, car il ne prend pas en compte les décès à l’hôpital hors des services de réanimation, les décès en Ehpad ou ceux à domicile".
 
Pascal Crépey, épidémiologiste à l’école des Hautes études en Santé publique explique qu’il est difficile d’établir un bilan total de la grippe car "peu de certificats de décès mentionnent la grippe en cause principale de mortalité". Pour arriver à leurs fins, les autorités sanitaires se fient plutôt à la surmortalité qui peut lui être attribuée. 

À lire aussi

Selon le bilan de la saison grippale 2019-2020 publié en octobre par Santé publique France, "la grippe aurait causé 3.680 décès tous âges confondus lors de l’épidémie 2019-2020", loin, donc, des 73 décès avancés par les publications virales sur les réseaux sociaux. Il n’empêche, la baisse est conséquente et il y aurait quelques raisons à cela, l’habitude des gestes barrières masques et gel hydro alcoolique a volonté, qui préserve des habituelles maladies automnales et hivernales. 

Santé publique France explique aussi que la surveillance de la grippe s’est interrompue plus tôt que d’habitude pour se focaliser sur la Covid-19, notamment au printemps dernier. La grippe n’est pas l’objet d’un tour de magie, elle n’a pas disparu derrière un rideau. Certains professionnels alertent sur le risque d’une grippe tardive donc prudence.

L'intérêt d'une telle intox

Cette fausse information sur la grippe existait déjà au printemps  dernier. L’idée est de dire que la Covid n’est pas aussi dangereuse, pas aussi violente qu’on le dit mais que pour justifier une pandémie, on prend les chiffres de la grippe, pour les inscrire dans la colonne coronavirus. On tente ainsi de montrer que tout ceci n’est qu’une mascarade, que l’on nous ment. Prudence avec ce genre de message, ne pas partager sur les réseaux sociaux c’est aussi un geste barrière. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/