1 min de lecture Santé

Noël : le risque d'infarctus explose le soir du réveillon à 22 heures

Selon une étude suédoise, le risque d'être victime d'un infarctus augmente de 37% le 24 décembre, avec un pic à 22 heures.

Les Français sont-ils en bonne santé ?
Les Français sont-ils en bonne santé ? Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Si le réveillon de Noël est synonyme de fête et de joie, c'est précisément à ce moment de l'année que les risques d'être atteint d'un infarctus sont les plus importants. D'après le British Medical Journalces risques augmenteraient jusqu'à 37% le 24 décembre, à 22 heures précisément.

Des chercheurs suédois ont étudié 283.000 cas d'infarctus, sur quinze ans, de 1993 à 2013. Les scientifiques ont notamment remarqué que les risques de faire une crise cardiaque augmenteraient de 15% en moyenne pendant les fêtes. Le stress, la nourriture abondante, l'alcool et les basses températures, tant de facteurs qui peuvent faire augmenter ces risques.

L'étude rappelle que leurs résultats concernent particulièrement les individus âgés. "L'association d'un risque accru à Noël est plus prononcée pour les personnes âgées de plus de 75 ans, celles qui ont un diabète connu ou une maladie coronarienne", est-il précisé.

Selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l'infarctus du myocarde touche 120.000 personnes par an en France. 10% d'entre elles décèdent dans l'heure. L'institut rappel qu'il s’agit d’une situation d’extrême urgence qui nécessite d’appeler le Samu (15) pour une hospitalisation immédiate.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Noël Réveillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants