1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes vous livre sa méthode anti-stress, le "4-4-6-2"
2 min de lecture

Michel Cymes vous livre sa méthode anti-stress, le "4-4-6-2"

Le médecin Michel Cymes vole au secours des personnes qui n'ont le temps de rien, ont l'impression d'être débordées et de ne pas toucher terre. Tout passe par la respiration.

Une horloge (Illustration)
Une horloge (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, JEAN-SEBASTIEN EVRARD
Michel Cymes vous livre sa méthode anti-stress, le "4-4-6-2"
02:58
Michel Cymes vous livre sa méthode anti-stress, le "4-4-6-2"
02:45
Michel Cymes & Loïc Farge

Si je me réfère à l'une des dernières études parues sur le stress, je constate que plus d'un salarié sur deux dit connaître des périodes de stress au travail et qu'un sur quatre vit carrément dans l'hyper-stress. Ce qui constitue un risque réel pour la santé.

L'étude dont je vous parle est sérieuse. Elle émane d'un cabinet spécialisé dans ce domaine. Elle porte sur quelque 32.000 salariés travaillant dans une quarantaine d'entreprises. Le stress, il n'y a pas grand monde pour y échapper.

Il vous arrive peut-être de vous dire : "En ce moment, je n'ai même plus le temps de respirer !" Figurez-vous que ce n'est pas qu'une formule toute faite. C'est aussi le reflet de la réalité. Si vous êtes stressé, vous respirez toujours, mais vous respirez sans doute mal.

On peut, en accordant un minimum d'attention à sa respiration, faire retomber le stress et retrouver ses esprits. Car la respiration, contrairement à la digestion ou au rythme cardiaque, est l'une des rares fonctions corporelles sur lesquelles nous pouvons avoir de l'influence.

Prolongez l'expiration

À lire aussi

Quand vous êtes stressé, tendu, en colère, vous prenez cinq petites minutes, où que vous soyez, pour renouer avec une forme d'apaisement. L'idée c'est de prendre le temps de respirer, d'en avoir conscience, de bien détacher l'inspiration, qui nous remplit d'énergie, et l'expiration qui, quand elle survient, nous fait ralentir le pouls et, en prime, diminue la tension artérielle. À condition que cette expiration soit prolongée.

Ce que je vous conseille, c'est la méthode "4-4-6-2". Pas de besoin de calculatrice ! Assis ou debout, vous vous tenez bien droit. Primo : vous inspirez par le nez quatre fois de suite. Vous devez sentir l'air remplir votre ventre. Secundo : vous retenez votre respiration pendant quatre temps. Tertio : vous expirez longuement en six fois. Pour terminer, vous faites une pause équivalente à deux temps avant de recommencer.

Ce qui importe, c'est de garder le même rythme pendant cinq minutes. Au terme de cet exercice d'une déconcertante simplicité, vous serez plus détendu. Ce sont des psychologues américains qui conseillent cette méthode qui, soit dit en passant, a été adoptée par des militaires. Lesquels, en matière de stress, en connaissent un rayon.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/