1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Un cerveau mal hydraté, et c'est l'effet domino"
1 min de lecture

Michel Cymes : "Un cerveau mal hydraté, et c'est l'effet domino"

ÉDITO - Si vous ne buvez pas assez d'eau, vous risquez d'être victime d'un enchaînement beaucoup plus désastreux que vous ne l'imaginez.

Michel Cymes : "Un cerveau mal hydraté, et c'est l'effet domino"
02:44
Michel Cymes : "Un cerveau mal hydraté, et c'est l'effet domino"
02:47
Michel Cymes & Loïc Farge

Prenez le mot "cerveau", enlevez-lui ses quatre premières lettres. Que reste-t-il ? "Eau". Cela tombe bien parce que l'eau est source de vie, et elle est indispensable au cerveau qui en est un gros consommateur. Il est d'ailleurs composé à 80% composé d'eau. N'imaginez pas une demi-seconde qu'il puisse en être privé. Quoi que vous mangiez, le cerveau se servira toujours en premier. Il trouve de quoi s'hydrater dans la plupart des aliments que nous ingurgitons (viandes, légumes, poissons, fruits). Toutes ces bonnes choses ont beau avoir l'apparence du solide, elles sont en grande partie aqueuses.

Notre organisme en général et notre cerveau en particulier ont besoin du 100% liquide. Si la sensation de soif n'est pas aussi présente en hiver qu'en été, notre corps a tout autant besoin de s'hydrater en ce moment. Buvez régulièrement. Dans le cas contraire, vous risqueriez d'être victime d'un enchaînement beaucoup plus désastreux que vous ne l'imaginez.

Quand l'envie d'un verre d'eau survient, c'est qu'on a déjà trop attendu

Michel Cymes

Lorsque le cerveau est mal hydraté, nos capacités de raisonnement sont altérées. Notre mémoire ne fonctionne pas de manière optimale. Après, c'est l'effet domino. On a du mal à se concentrer, la vigilance est affectée, s'ensuit une fatigue qui mène à la somnolence, laquelle précède la nervosité qui nourrit l'anxiété et qui débouche sur l'énervement. Le soir venu, on dort mal. À terme, cela finit en dépression.

D'une manière générale, quand l'envie d'un verre d'eau survient, c'est qu'on a trop attendu et que les capacités du cerveau sont déjà amoindries. C'est encore plus valable chez les personnes âgées.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/