1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes prévient : "Un bol de chips équivaut à huit morceaux de sucre"
2 min de lecture

Michel Cymes prévient : "Un bol de chips équivaut à huit morceaux de sucre"

Le médecin Michel Cymes évoque la roublardise du sucre, un aliment qui se cache absolument partout sans qu'on en soit forcément informé. Pour vous aider, il est venu avec son tableau des équivalences. Imparable !

Une petite fille mange des chips, le 30 octobre 2003 à Caen (Illustration)
Une petite fille mange des chips, le 30 octobre 2003 à Caen (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, Mychele Daniau
Michel Cymes prévient : "Un bol de chips équivaut à huit morceaux de sucre"
02:53
Michel Cymes prévient : "Un bol de chips équivaut à huit morceaux de sucre"
02:49
Michel Cymes & Loïc Farge

Je vous ai déjà parlé du sucre et de ses méfaits. Il est particulièrement addictif et n'a pas son pareil pour se cacher dans l'alimentation industrielle.

Néanmoins j'ai souhaité revenir sur le sujet, parce qu'il mérite une information ultra-précise : le sucre on sait qu'on en mange trop, mais on ne sait jamais à partir de quel moment on franchit la ligne rouge.

Quelle quantité de sucre peut-on avaler quotidiennement ? Depuis un peu plus de deux ans maintenant, les consignes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont limpides. Notre consommation de sucre ne devrait pas dépasser 5% de l'ensemble de nos apports énergétiques.

Concrètement cela veut dire un tout petit peu plus de quatre morceaux de sucre par jour. Vous allez me dire que vous ne prenez jamais les quatre morceaux de sucre ? Et c'est là que moi j'interviens avec mon petit tableau des équivalences.

Le sucre, roi des aliments addictifs

À lire aussi

Certains se vantent de ne pas mettre de sucre dans leur café, mais ils s'offrent le plaisir d'une canette de soda. Et ça c'est l'équivalent de sept morceaux de sucre. Il suffit d'une canette pour exploser vos droits au sucre quotidiens.

Une part de gâteau au chocolat, c'est l'équivalent de neuf morceaux de sucre. Un bol de chips, c'est huit morceaux de sucre. Une part de pizza correspond à cinq morceaux de sucre. Avec tout cela, vous êtes déjà dans le rouge. Un yaourt ? Trois morceaux de sucre. Même chose pour le hamburger.

Il faut un moral en titane pour décider du jour au lendemain de se passer du sucre

Michel Cymes

Et plus on en mange, plus on aime ça. Le sucre est le roi des aliments addictifs. Il faut un moral en titane pour décider du jour au lendemain de s'en passer, sachant qu'il vous rattrape quand même d'une manière ou d'une autre.

Quand vous prenez une portion de tomate-mozzarella, vous avalez l'équivalent d'un morceau de sucre. Si vous recouvrez vos pâtes avec une portion de sauce bolognaise, c'est encore un morceau de sucre.

Vous préférez un peu de ketchup ? Peine perdue : une cuillère de ketchup est aussi un morceau de sucre. Tout comme une tranche de pain de mie.

Repas complets et fruits

Comment s'extraire du piège sucré ? La première chose à faire est d'être rigoureux entre les repas. C'est souvent à ce moment-là qu'on se laisse tenter par ce qui est sucré. Pour éviter d'être tenté, il y a un truc qui peut aider : faire des repas complets, des repas qui vous enlèvent l'envie de grignoter et réduisent ainsi votre addiction.

Autre conseil : prendre le temps de réduire petit à petit votre consommation de desserts sucrés, du style laitages, pâtisseries, glaces ou même sorbets, au profit des fruits.

Certes les fruits sont sucrés, donc ils ne déçoivent pas l'organisme. Mais il faut retenir que le sucre qu'ils contiennent est naturel. Et c'est toute la différence.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/