2 min de lecture Maladie

Michel Cymes met en garde contre la potomanie

Cette maladie grave, potentiellement mortelle consiste à ingurgiter une quantité d'eau trop élevée par jour. Cela peut engendrer des nausées, des vomissements, des maux de tête voire des troubles du comportement.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Qu'est-ce que la potomanie ? Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

Ce matin, pleins feux sur un trouble dont on entend peu parler : la potomanie. Le mot "potomanie" vient du latin "potaré" qui signifie "boire". La potomanie, c’est donc le besoin maladif de boire. De l’eau ou tout autre liquide d’ailleurs, mais restons-en à l’eau pour aujourd’hui. C’est un trouble de la soif qui peut conduire à absorber 5, 6, 7, 8, 10, 15 litres d’eau voire plus par jour ! 


On a même des cas de personnes qui sont allées au-delà. C’est donc une folie et comme toutes les folies, c’est dangereux. Je m’empresse aussi de rajouter que c’est une maladie rare. Sauf si vous avez fait un effort particulier, au-delà de 3 litres d'eau vous commencez à sortir des clous et êtes considérés comme potomane. J’entends "3 litres d’eau" en plus de l’apport en eau qui nous vient de l’alimentation car je rappelle que les aliments, les fruits, les légumes, mais aussi la viande ou le poisson, bref, tous les aliments, contiennent de l’eau.

Une maladie grave, potentiellement mortelle

La potomanie est mauvaise pour l'organisme. Boire plus que raison peut d'abord engendrer de la polyurie, c‘est-à-dire que vous augmentez le volume de vos urines, vos reins sont alors en surchauffe. Ensuite, vous faites baisser la concentration de sel dans le sang et ça peut se traduire par des nausées, des vomissements, des maux de tête voire des troubles du comportement. Enfin, vous vous exposez à des problèmes neurologiques comme par exemple un œdème du cerveau. La potomanie est donc une maladie grave, potentiellement mortelle.  

Quelles sont les causes de cette maladie rare ?

Il y en a une multitude de causes à cette maladie, certaines sont biologiques, d’autres psychologiques. Au chapitre des causes biologiques, vous avez par exemple un diabète qui ne serait pas diagnostiqué : le sucre s’accumule dans le sang, les reins ne parviennent plus à concentrer les urines et ça débouche sur la polyurie dont je vous parlais à l’instant.  Et plus vous urinez, plus vous avez soif. Vous êtes comme le hamster dans sa roue, ça ne s’arrête jamais.

À lire aussi
Le 8 juin 2020 à Paris après le confinement entreprises
Coronavirus : quel avenir pour les 3 millions d'entreprises de proximité ?


Autre cause possible : la génétique.  Si vous êtes dépourvu de l’hormone de régulation de l’eau, cela peut être une explication. Tout comme la prise de certains médicaments qui produisent une forme de sécheresse buccale. Vous n’en finissez plus de boire.


Il y a aussi le volet psychologique. L’éventail des possibilités est assez grand ouvert. On y trouve la schizophrénie, certaines névroses ou psychose infantiles, plus rarement l’anorexie mentale. On est là dans des domaines qui imposent de consulter. 

L'âge est un facteur de risque

C'est une maladie rare, néanmoins, certaines personnes sont plus sujettes à la potomanie que d’autres. L’âge est un facteur. Le risque, même s’il est faible, augmente quand on aborde la soixantaine. Autre facteur de risque : la prise d’ecstasy qui, soit dit en passant, vous causera plein d’autres problèmes avant de faire de vous un potomane ! 

D’ici là, buvez un litre à un litre et demi par jour et alimentez-vous de manière équilibrée et, ainsi, tout ira bien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Eau Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants