2 min de lecture Santé

Michel Cymes : les injections anti-rides sont-elles sans danger ?

La toxine botulique et l'acide hyarulonique sont les deux injections les plus utilisées pour atténuer les rides. Mais elles n'ont pas la même utilité ni les mêmes effets.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Les injections anti-rides sont-elles sans danger ? Crédit Image : istock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Ce matin, pleins feux sur nos rides et les injections censées les combattre. Et je vais m’attarder sur les deux plus utilisées : il s‘agit d’une part de la toxine botulique, et d’autre part, de l’acide hyaluronique. Elles n’ont pas la même utilité, elles n’ont pas les mêmes effets et on ne les injecte pas forcément aux mêmes endroits.

On commence par la toxine botulique, plus connue sous le nom de botox. Elle sert à traiter les rides d’expression du visage, à commencer par la fameuse ride du lion. La ride du lion, c’est celle qui apparaît entre les sourcils quand vous les froncez.

Il y a aussi la patte d’oie. Alors ça, ça désigne les rides que vous avez au niveau des yeux, sur le côté, les plis d’amertume (c’est-à-dire les rides qui sont à la commissure de la bouche) ou encore les rides du cou. Tout ça, c’est la chasse gardée de la toxine botulique qui agit de manière particulière : on injecte de petites quantités dans les muscles qui, du coup, se relâchent.

On peut ressentir des picotements ou avoir la sensation de légères brûlures. On peut aussi avoir des nausées, mais ça reste léger. Il arrive aussi que des ecchymoses ou des rougeurs apparaissent, mais rien d’inquiétant ni de durable.

À lire aussi
Un moustique qui s'apprête à piquer (illustration). moustiques
Moustiques : pourquoi certains se font-ils plus piquer ?

Il vaut mieux éviter les injections si vous avez l’intention de partir au soleil, éviter également de prendre l’avion et attendre un peu avant de refaire du sport. Mais avec une injection (et éventuellement une retouche quelques jours après), vous êtes a priori tranquille pendant un moment. De six mois à un an. Tout dépend de la profondeur de vos rides. 

À chaque peau sa sensibilité

L’autre produit dont on a parlé, c’est l’acide hyaluronique. Celui-là, on l’utilise pour l’ovale du visage, pour le nez, les tempes, les lèvres, les pommettes et les cernes. J’allais oublier les sillons naso-géniens.

Les sillons naso-géniens partent du nez et descendent vers les deux extrémités de la bouche. En fait, c’est quand vous avez l’impression que vos lèvres sont entre parenthèses. 
L’idée, avec l’acide hyaluronique (qui se présente sous forme de gel transparent à base d’eau), c’est d’hydrater les tissus parce qu’avec le temps qui passe, la peau se fait plus sèche. Vous serez tranquille pour six mois minimum. Parfois plus, 1 an, voire 18 mois, tout dépend de la version du produit pour laquelle vous optez.

Faut-il craindre des effets secondaires ? À chaque peau sa vérité et sa sensibilité. Certaines réagissent bien, d’autres s’en tirent avec des hématomes, des oedèmes ou des rougeurs mais tout cela reste passager. Il existe des crèmes pour apaiser les choses. 

On peut utiliser la toxine botulique et l’acide hyaluronique. Les deux produits sont souvent associés. Mais il existe des contre-indications. Pas d’injection pour les femmes enceintes. Pour un produit comme pour l’autre. Après, il y a des cas particuliers. La toxine botulique ne vous convient pas si vous souffrez de maladies neurologiques et neuromusculaires. Et pas d’acide hyaluronique pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou d’infection cutanées du type acné ou eczéma.

Reste la question du prix. Comptez quelques centaines d’euros. Pour la patte d’oie, par exemple (donc l’extrémité des yeux), ça coûte aux alentours de 250 euros. Mais évidemment, ça peut grimper. Tout dépend de l’ampleur du chantier, pardon, du traitement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants