2 min de lecture Santé

Michel Cymes : les seniors sont-ils plus dangereux au volant ?

Ce matin, Michel Cymes aborde un sujet qui fait régulièrement débat : la conduite d’une voiture lorsque l'on a un certain âge.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : les seniors sont-ils plus dangereux au volant ? Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Benjamin Hue

J’ai conscience que c’est un sujet délicat, je ne veux froisser personne, mais juste vous alerter sur quelques chiffres qui témoignent d’une réalité : sur la route, les seniors sont particulièrement exposés aux accidents.

Sans vous abrutir de chiffres, je vous recommande une petite visite sur le site internet de la Prévention Routière. Vous y lirez que les seniors représentent 19% de la population nationale mais 25% de la mortalité routière. Parce qu’il y a ceux qui sont au volant mais il y a aussi ceux qui sont piétons. Je souligne que les chiffres datent de 2016 mais j’imagine que si la prévention routière ne les a pas réactualisés, c’est parce qu’ils n’ont pas évolué. 

Vous avez raison de préciser qu’il n’est pas question de discriminer qui que ce soit, d’autant que les conducteurs les plus âgés sont souvent les plus prudents. Mais incontestablement, l’âge influe sur la conduite

Des explications physiologiques

Plus on vieillit, plus la vision, l’ouïe, la motricité se dégradent. C’est progressif, parfois imperceptible, mais c’est une réalité. D'abord, on entend moins bien. Ensuite, nos réflexes sont un peu moins rapides. Enfin, l’acuité visuelle diminue, le temps d’accommodation entre la vision de près et la vision de loin s’allonge, la perception de la luminosité, des contrastes ou des couleurs est elle-aussi altérée, de même que le champ visuel qui se rétrécit. 

À lire aussi
Un médecin ausculte un patient présentant des symptômes du coronavirus le 17 février 2020 à Wuhan en Chine. coronavirus
Coronavirus : l’OMS tord le cou à plusieurs fake news

J’ajoute, pour ceux qui conduisent de nuit, qu’on est plus facilement ébloui. La sécurité routière donne un élément qui fait réfléchir  Quand vous avez 25 ans et qu’on vous éblouit, votre œil met moins de 25 secondes pour récupérer. Quand vous avez 40 ans, le temps de récupération peut grimper à 2 minutes. Donc faites régulièrement contrôler vos fonctions sensorielles et motrices. À minima, demandez à votre médecin ce qu’il en pense. Ça, c’est mon premier conseil.

Comment en parler aux seniors

Mais on ne peut pas non plus, sans raison, empêcher une personne de conduire si elle en a envie. En revanche, on peut tenter de la sensibiliser pour qu’elle adapte son comportement. D'où les quelques propositions de la sécurité routière auxquelles je donne volontiers un peu d’écho.

Première chose : profitez de tout ce que vous offre la technologie. Des choses aussi simples que le réglage électrique de vos rétroviseurs ou la boite de vitesse automatique facilitent la conduite : ça vous débarrasse de certaines contraintes ou corvées et vous êtes plus concentré sur votre conduite. 

Seconde chose : si vous êtes sous traitement, ce qui est souvent le cas quand on est senior, demandez à votre médecin si vos médicaments sont compatibles avec la conduite. Et (j’ai déjà eu l’occasion d’en parler ici), lisez bien la notice. S’il y a des risque de somnolence, tenez-en compte, ne vous croyez pas plus fort que le médoc !

Que faire quand il est évident qu’une personne n’est plus apte à conduire mais qu’elle ne veut rien entendre ? L’accumulation des incidents doit permettre aux proches d’ouvrir un dialogue qui aboutisse

Mais si la déraison l’emporte, il est toujours possible, pour la famille, de saisir le préfet : il a le pouvoir de convoquer l’automobiliste en commission médicale, laquelle peut le déclarer inapte à conduire et lui retirer son permis. Après ça, vous n’avez plus qu’à recoller les morceaux en famille, avec beaucoup de diplomatie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Seniors Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants