2 min de lecture Santé

Michel Cymes explique comment lutter efficacement contre les poux

Ce vendredi, Michel Cymes nous apprend comment prévenir et guérir une invasion de poux.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes explique comment lutter efficacement contre les poux Crédit Image : Jovanmandic / Getty Images | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Noé Blouin

Les poux aussi font leur rentrée. Ces petits parasites adorent cette période de l’année où les enfants retournent à l’école, renouent avec une forme de promiscuité, se collent les uns aux autres pour célébrer leurs retrouvailles. Tout ça leur donne de belles occasions de voyager de chevelure en chevelure, d’autant que la mode est, en ce moment, aux cheveux longs. On peut donc parler, en cette rentrée 2019, d’une mode pro-poux.

Pour prévenir ce genre de chose, on peut passer au contrôle technique. En matière de pédiculose (c’est comme ça qu’on appelle le fait d’avoir des poux), il faut se montrer méthodique. Il faut d'abord se doter d'un peigne "spécial poux". En général, c’est en fer. Les dents sont plutôt longues et l’espace qui les sépare est restreint. Demandez ensuite demandez à votre enfant de pencher la tête au-dessus du lavabo. L’idéal est que le lavabo soit blanc. Comme ça, si la pêche est bonne, vous verrez tout de suite les bestioles apparaître "noir sur blanc". Passez ensuite le peigne, en partant toujours de la racine, pour aller vers la pointe.

Vous n'êtes pas obligé d'investir dans un peigne "spécial poux", mais disons que pour une dizaine d’euros, vous aurez un outil efficace. Parce que le pou, s’il est petit, n’en est pas moins costaud. Et si vous le chassez avec un peigne classique, vous avez moins de chances de le déloger vu qu’il dispose de petites pattes griffues qui lui permettent de s’agripper au cheveu. Surtout si le cheveu en question se situe dans la nuque ou derrière l’oreille. Ce sont deux endroits que les poux affectionnent particulièrement parce qu’ils y sont au chaud. En tout cas, plus au chaud qu’ailleurs sur le cuir chevelu.

Comment gagner "la guerre des poux" ?

Si la guerre des poux est déclarée, il faut aller à la pharmacie. Le problème, c’est qu’on vous propose 50 produits différents parmi lesquels il est difficile de trier le bon grain de l’arnaque. Les pulvérisateurs n’ont pas forcément bonne réputation, les gadgets du style "produit à la moutarde ou à la mayonnaise" non plus, les produits dits naturels sont tendance mais ils font rigoler les poux qui ne comprennent que la manière forte. Donc, il faut se rabattre sur les lotions. Elles donnent, en général, le meilleur résultat.

À lire aussi
Une femme fume une cigarette (illustration) Santé
Tabac : le paquet passera bien à 10 euros fin 2020 confirme Agnès Buzyn

A condition de ne pas se tirer une balle dans le pied. Il y a toujours, dans une famille, un minimum de promiscuité et les poux savent en profiter. Partant de là, si vous traitez votre enfant mais que vous ne traitez pas le frère, ou la sœur, ou même papa et maman (quand bien même il n’y aurait rien à signaler dans leur tignasse), c’est un peu comme si vous urinez dans un stradivarius : passez-moi l’expression mais ça ne sert à rien ! Donc, la lotion, c’est pour tout le monde ou pour personne !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cheveux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants