1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes épingle les politiques et Didier Raoult pour sa dernière chronique sur RTL
2 min de lecture

Michel Cymes épingle les politiques et Didier Raoult pour sa dernière chronique sur RTL

Pour sa dernière chronique dans la Matinale de RTL, Michel Cymes dit au revoir aux auditeurs en leur donnant une ultime leçon. Il pointe du doigt les politiques et les experts qui utilisent la santé pour se faire remarquer.

Pour sa dernière chronique, Michel Cymes épingle les politiciens et Didier Raoult
Pour sa dernière chronique, Michel Cymes épingle les politiciens et Didier Raoult
Crédit : Thomas COEX / AFP
Michel Cymes : sa dernière chronique dans la matinale de Yves Calvi sur RTL
03:31
CYMES_245300
Michel Cymes
Animateur

C’est aujourd’hui ma dernière chronique dans la matinale RTL. En effet, nous avons décidé d’un commun accord (je le précise pour éviter toutes les interprétations malveillantes) d’un commun accord, donc, que je ne reviendrai pas à la rentrée.

Et si j’espère avoir apporté aux auditeurs de RTL de quoi mieux comprendre le monde de la santé, de quoi prendre soin d’eux dans cette période si compliquée, je voudrais en profiter pour dire, et parfois redire, que j’ai moi aussi beaucoup appris de ces trois années passées avec vous.

Cela fait plus de 30 ans que j’informe dans les médias, radio, télé, presse écrite, plus de 30 ans que je traduis en langage, que j’espère compréhensible, ce qui est parfois très abscons pour qui n’a pas fait d’études de santé. Mais cette pandémie a, à elle seule, été la concrétisation de tout ce que j’ai pu voir comme évolution en matière d’information dans le domaine médical et pas toujours dans le bon sens.

Je veux dire que la santé est devenue, aujourd’hui, un tel enjeu politique que pour la première fois, ce ne sont plus seulement les experts, les vrais, qui s’expriment, mais ceux qui se prennent pour des experts. Qu’ils soient médecins ou responsables politiques. 

À lire aussi

La santé est devenue la plus belle des vitrines pour qui recherche une notoriété ou des électeurs. Résultat, ce que nous constatons depuis des mois, à savoir une cacophonie d’avis, de projections, de yakafokon. Le tout au détriment d’une véritable information scientifique validée.

La santé de plus en plus politisée

Les conséquences, vous les voyez avec la montée du complotisme et des antivax. Vous les voyez avec la parole donnée à des humoristes qui décident tout seuls dans leur coin qu’il ne faut pas se faire vacciner et qui clament leur avis haut et fort avec la complicité de médias qui sont souvent les premiers à dire qu’il ne faut pas leur donner la parole mais qui les invitent car "ça fait de l’audience".

Les conséquences, ce sont certains responsables politiques qui se moquent complètement de la rationalité du raisonnement scientifique, mais qui savent que dire le contraire de ce que préconisent les experts, les vrais, c’est beaucoup plus porteur pour se faire remarquer.

Les conséquences, ce sont certains artistes, certains politiciens aussi, sensibles aux discours, là encore irrationnels, de médecins qui, auréolés de leur titre de Professeur, ont décidé de contredire l’ensemble de la communauté scientifique mondiale, je dis bien mondiale, pour continuer à faire rêver autour d’un médicament totalement inefficace.

La médecine, celle que je défends depuis trois ans dans cette matinale a évidemment une responsabilité. Et une très grande responsabilité. J’ai eu l’occasion de le dire ici même à plusieurs reprises et c’est aussi ce que j’ai appris avec cette pandémie. L’humilité face à ce que nous, médecins, ne comprenons pas. Et plutôt qu’asséner, être péremptoires et dogmatiques, nous devons, nous qui savons, dire que nous ne savons pas

Mais dire ça, c’est laisser la place à ceux qui font croire qu’ils savent, eux. Et ce sont ceux-là qui représentent le vrai danger, celui de la désinformation médicale. J’espère ne pas y avoir participé. Et je tiens à vous remercier sincèrement, Yves, de m’avoir offert cette belle hospitalité. Un grand merci, également, à nos fidèles auditeurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/