1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Michel Cymes : "Contre les aphtes, évitez la banane ou le chocolat"
1 min de lecture

Michel Cymes : "Contre les aphtes, évitez la banane ou le chocolat"

ÉDITO - Le journaliste nous livre ses conseils pour soulager un fléau du quotidien.

Michel Cymes
Michel Cymes
Crédit : Romain Boé / SIPA / RTL
Contre les aphtes, évitez certains aliments comme "la banane, l'ananas, le gruyère ou encore le chocolat", conseille Michel Cymes
02:51
Michel Cymes : "Contre les aphtes, évitez la banane ou le chocolat"
02:54
CYMES_245300
Michel Cymes
Animateur

Les aphtes se forment à l'intérieur de la joue, à l'intérieur des lèvres, sur la gencive, sur la langue, et parfois même le palais. On les repère à leur forme circulaire et à leur aspect vaguement laiteux. Une véritable plaie : ils sont douloureux, ils vous pourrissent la vie et vous empêchent de manger avec plaisir. D'où viennent-ils ? Cela reste un petit mystère, même si avec l'expérience on suspecte quelques facteurs qui les déclenchent. Parmi eux, il y a l'hérédité, la fatigue et le stress. On parle aussi de carence en fer et en vitamine B12 (que l'on trouve dans le lait, le poisson ou les œufs). Les aphtes peuvent même apparaître quand on arrête de fumer.

La douleur se gère grâce à des gels anesthésiants que l'on trouve en pharmacie, ou même en mettant un glaçon à l'endroit où se trouve l'aphte. Cela fonctionne puisque le froid calme la douleur. Quand on en souffre, il est conseillé d'utiliser une brosse à dents souple, mais aussi d'éviter tout ce qui pourrait irriter un peu plus les muqueuses. Certains aliments, comme le pain grillé ou les biscottes, ne font que compliquer les choses.

Surveillez votre alimentation

S'il n'y a pas de régime alimentaire à suivre pour prévenir les aphtes, il faut être attentif. La littérature scientifique fourmille de témoignages qui tendent à prouver que certains aliments sont pour le moins suspects. On peut citer la banane, l'ananas, le kiwi, les fraises, le poivron, le gruyère, le chocolat, les fruits secs et certaines épices. Pour certains, c'est la peau du saucisson.

Comme il n'est pas question de se priver de toutes ces bonnes choses, surveillez votre alimentation pour tenter d'identifier l'aliment qui pose problème. Vous verrez ensuite à ne plus en consommer ou à en modérer l'ingestion. L'hygiène bucco-dentaire doit bien sûr être irréprochable. Si malgré tout les aphtes persistent après deux semaines, et s'ils mesurent plus d'un centimètre, voire s'ils touchent les parties génitales, une seule option : consultez.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/