2 min de lecture Santé

Michel Cymes alerte sur les dangers du sang dans les selles

Nombreux sont les patients qui minimisent ou ignorent leurs symptômes, sous prétexte que le coronavirus capte toutes les attentions. Michel Cymes alerte sur le sang dans les selles, un symptôme à ne surtout pas négliger.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes alerte sur le danger du sang dans les selles Crédit Image : DR | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

Nombre de patients en ces temps de confinement ont tendance a minimiser ou ignorer des symptômes qui les ferait réagir en temps normal, tout le monde est focalisé sur le Covid-19, au point d'en oublier le reste. Pourtant, il peut y avoir plus grave que cette maladie, notamment si vous constatez que vous avez du sang dans les selles : un symptôme qui doit vous conduire à vous interroger, même si le pire n'est jamais sur.

Au chapitre des maladies graves on a la rectocolite hémorragique, la maladie de Crohn et colique ulcéreuse. Le point commun de ces joyeusetés aux appellations savantes c'est l'inflammation de la muqueuse digestive. Le saignement n'est pas le seul symptôme, il y en a d'autres tels que la diarrhée, la perte de poids, les douleurs abdominales ou encore la fièvre.

L'étape suivante c'est forcément l'endoscopie et la colposcopie, qui est suivie d'une surveillance médicale. Et pour cela, comme pour le reste : moins on perd de temps, mieux c'est. 

Pensez à vous faire dépister

Le sang dans les selles peut également faire penser au cancer du colon, qui lui aussi peut occasionner des saignements. Cependant, généralement, les choses sont plutôt discrètes et visibles à l'oeil nu. Évacuant cette hypothèse, vous pouvez tout de même vous faire dépister. Il y a un programme national gratuit, qui s'adresse à tous ceux qui ont entre 50 et 74 ans. 

À lire aussi
Le Grand Palais à Paris (illustration) santé
Coronavirus : 800 soignants invités à une soirée de remerciement au Grand Palais

Femmes ou hommes vous pouvez y aller, même si vous n'avez pas le moindre symptôme, dans la mesure du possible prenez dès maintenant rendez-vous, parce que je pense qu'avec la levée, même partielle, du confinement, il ne va pas y avoir que les salons de coiffure où l'on va se marcher dessus à partir de la semaine prochaine.

Le sang dans les selles traduit aussi des maladies moins graves mais qui méritent tout autant d'être soignées. Au chapitre des possibilités les plus réjouissantes, vous savez la fissure anale et les hémorroïdes. La première peut être particulièrement douloureuse et se soigne notamment avec des laxatifs et des crèmes cicatrisantes. 

Ne pas négliger le médecin sous prétexte du Covid-19

Les hémorroïdes sont quant à elles des varices mal placées, les veines sont dilatées et saignent quand vous allez aux toilettes. Dans un cas comme dans l'autre, vous pourriez être effaré par la quantité de sang qui s'écoule, sachez qu'elle n'est en rien corrélée avec la gravité des problèmes de santé. Pour les hémorroïdes cela peut même être une histoire de famille : si papa ou maman est concerné, vous pouvez être une personne à risque.

Si l'on fait face à l'une de ces maladies alors qu'on prend un traitement anticoagulant, la tentation serait de stopper le traitement, et bien non il ne faut pas le faire. En revanche, il faut le signaler à son médecin et au plus vite, sans craindre de gêner le médecin au prétexte qu'en ce moment, l'épidémie de coronavirus capte toutes les attentions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Sang Maladies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants