2 min de lecture Médecine

Lucy Wills, une hématologue qui a beaucoup œuvré pour les femmes enceintes

Il y a 131 ans naissait Lucy Wills. Ce 10 mai, Google rend hommage à cette hématologue britannique reconnue pour son travail sur les femmes enceintes et en particulier sur l'anémie macrocytaire durant la grossesse.

L'hématologue britannique Lucy Wills, mise à l'honneur par Google ce vendredi 10 mai
L'hématologue britannique Lucy Wills, mise à l'honneur par Google ce vendredi 10 mai Crédit : Capture d'écran/ YouTube
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Une scientifique, des tubes à essais, un microscope et un croquis de femme enceinte. Voilà comment est représentée l'hématologue Lucy Wills, à qui Google rend hommage ce vendredi 10 mai. 

Cette médecin reconnue est née il y a 131 ans, le 10 mai 1888 au Royaume-Uni. Précurseure dans son domaine, elle intègre en 1915 la première faculté de médecine anglaise ouverte aux femmes, baptisée London School of Medicine for Women. Après un diplôme et une spécialisation en hématologie cinq ans plus tard, Lucy Wills se penche sur ce qui deviendra son sujet de prédilection : le métabolisme de la grossesse. 

C'est lors d'un voyage en Inde qu'elle s'intéresse à l'anémie macrocytaire chez les femmes enceintes, qui correspond à un taux de globules rouges plus important que la normale. La médecin s'est alors rendue compte que ce phénomène était lié aux habitudes alimentaires des futures mamans, qui manquaient de protéines, et ne mangeaient pas assez de fruits et de légumes.

L'homme de Google à Lucy Wills
L'homme de Google à Lucy Wills Crédit : Capture d'écran / Google

Un premier pas vers la découverte de l'acide folique

C'est ainsi qu'elle met en évidence un facteur nutritionnel baptisé par la suite facteur Wills, aujourd'hui plus connu sous le nom d'acide folique. Elle a par ailleurs découvert que l’ajout de levure de bière à cette alimentation pauvre en vitamine B pouvait prévenir l'anémie des rats, sur lesquelles elle faisait des essais. 

À lire aussi
sang (illustration) sciences
Un nouveau test sanguin créé pour prédire la mort

Après des tests à plus grande échelle réalisés sur des singes, l’extrait de levure s’est avéré capable de prévenir et de guérir l’anémie macrocytaire des patientes enceintes. De retour à Londres, Lucy Wills a poursuivi son travail sur l'impact de la nutrition sur la grossesse et a également exercé au Royal Free Hospital, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Elle décède en 1964 et reçoit de nombreux hommages par la suite. "Chaque étudiant en médecine a entendu parler de la guérison de l'anémie avec le traitement du facteur Wills par de l'extrait de levure, qui a ouvert la voie aux travaux ultérieurs sur l'acide folique", pouvait-on notamment lire dans British Medical Journal qui évoquait "une observation remarquable qui a marqué l'histoire" de cette maladie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Santé Grossesse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797600259
Lucy Wills, une hématologue qui a beaucoup œuvré pour les femmes enceintes
Lucy Wills, une hématologue qui a beaucoup œuvré pour les femmes enceintes
Il y a 131 ans naissait Lucy Wills. Ce 10 mai, Google rend hommage à cette hématologue britannique reconnue pour son travail sur les femmes enceintes et en particulier sur l'anémie macrocytaire durant la grossesse.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/lucy-wills-une-hematologue-qui-a-beaucoup-oeuvre-pour-les-femmes-enceintes-7797600259
2019-05-10 11:55:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B-kpUiXWzSuvLVGR7uiEIg/330v220-2/online/image/2019/0510/7797600280_l-hematologue-britannique-lucy-wills-mise-a-l-honneur-par-google-ce-vendredi-10-mai.PNG