1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : "Le vaccin AstraZeneca n'a pas beaucoup d'avenir en France"

Coronavirus : "Le vaccin AstraZeneca n'a pas beaucoup d'avenir en France"

INVITÉ RTL - Frédéric Bizard, économiste spécialiste des questions de santé, se demande s'il ne faut pas prendre une "décision radicale" concernant l'utilisation du vaccin AstraZeneca en France.

Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
Ouverture du procès intenter par L'Union européenne contre AstraZeneca pour ses retards de livraisons.
07:55
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier
Animateur

L'impopulaire vaccin AstraZeneca, qui n'est réservé qu'aux patients de plus de 55 ans en France, semble avoir atteint un plafond de verre. Parmi les patients pouvant en bénéficier, il reste principalement des réticents à la vaccination, que ce vaccin-là – suspendu un temps à cause des risques de thromboses – ne séduit pas du tout. À cela s'ajoutent les retards de livraison au sein de l'Union européenne… Selon Frédéric Bizard, économiste spécialiste des questions de santé, la situation pousse à se demander s'il ne faut carrément pas faire une croix sur le vaccin AstraZeneca.

"AstraZeneca n'a pas beaucoup d'avenir en France", assure-t-il. "Aujourd'hui, il y a Moderna et bientôt Pfizer chez les médecins généralistes. On a vu aux États-Unis que c'est véritablement cette mise à disposition de plusieurs vaccins qui a fait décoller la campagne."

"On peut se demander s'il ne faut pas prendre une décision un peu plus radicale." Et jeter les doses d'AstraZeneca ? Non, loin de là. Frédéric Bizard estime que la France pourrait "donner des doses à Covax", "céder les deux millions" en stock et "arrêter d'être livrée en AstraZeneca".

Pour rappel, l'Union européenne devait recevoir 180 millions de doses d'ici fin juin. Mais les retards de livraison font que seules 70 millions de doses seront livrées. Attendre encore risquerait vraiment de mettre la campagne de vaccination très en retard par rapport au reste du monde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/