1 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 6h30 - Coronavirus : les cantines scolaires à l'épreuve du nouveau protocole

Dans les cantines scolaires à Marseille, le personnel s'adapte pour suivre le rythme du nouveau protocole en vigueur.

>
Les infos de 6h30 - Coronavirus : les cantines scolaires à l'épreuve du nouveau protocole Crédit Média : RTL | Date :
Générique 1
Hugo Amelin édité par Venantia Petillault

La menace d'un reconfinement écartée pour l'instant, la vie continue donc presque comme avant. Dans les cantines scolaires il a fallu s'adapter depuis une semaine, un nouveau protocole est en vigueur. Il faut multiplier les services pour éviter d'avoir trop d'élèves en même temps. Un rythme difficile à suivre pour les personnels et les enfants. Illustration dans cette école du 14e arrondissement de Marseille.

Trente minutes chrono pour dresser, manger, débarrasser, désinfecter. Ce protocole c'est mission impossible pour les cantinières que l'on appellent ici les "Tatas", comme l'explique ces deux mères d'élèves : "Ils ont fait quatre services. Chaque service compte 44 enfants et ce sont les Tatas aussi qui débarrassent les assiettes puis on re nettoie les tables."

Une plage horaire de déjeuner qui s'allonge dangereusement, selon le directeur de l'école : "Les derniers sont sorties à 15h du restaurant scolaire. Ils ont mangé à 14h30." En signe de protestation les "Tatas" se sont mises en grèves dans près d'une école sur quatre hier à Marseille.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Le ministre de l'Intérieur a annoncé une augmentation de 30% des contrôles du couvre-feu depuis samedi, et l'entrée en vigueur des nouvelles mesures annoncées par Jean Castex vendredi soir.

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 6h - Coronavirus : le ras-le-bol des fêtards aux Invalides

Birmanie - Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix 1991 et aujourd’hui dirigeante du pays, a été "arrêtée" par les militaires, a annoncé, lundi 1er février, Myo Nyunt, le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Brexit - Un mois après le Brexit, des lenteurs persistent lors de l'embarquement des ferries à Calais. Les conducteurs doivent parfois attendre plusieurs heures avant de pouvoir traverser la Manche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants