1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les consultations de psychologues vont être prises en charge par l'Assurance maladie
2 min de lecture

Les consultations de psychologues vont être prises en charge par l'Assurance maladie

Info RTL INFO RTL - Emmanuel Macron s'apprête à annoncer ce mardi 28 septembre la prise en charge des consultations de psychologues par l'Assurance maladie.

Une consultation de psychologie (illustration)
Une consultation de psychologie (illustration)
Crédit : DERRICK CEYRAC / AFP
Les consultations de psychologie vont être prises en charge par l'Assurance maladie
01:09
Anaïs Bouissou

Soigner son esprit comme on soigne son corps. C’est l'objectif du remboursement des consultations psychologues. Aujourd’hui, l'enjeu est double : à la fois celui d’une prise en charge plus précoce pour les patients qui tardent trop souvent à soigner leurs anxiétés et leur mal-être, et à la fois celui d’un désengorgement des urgences psychiatriques pour les professionnels de santé à l’hôpital.

Les soins psychiques sont devenus d’autant plus importants à développer, un an et demi après le début de la crise covid, que la santé mentale des français reste dégradée. D’après les derniers chiffres des sondages hebdomadaires CoviPrev, 63% des Français déclarent des problèmes de sommeil, 23% des adultes déclarent toujours des signes d’anxiété, soit 10 points de plus qu’avant le coronavirus, et 10% des français expliquent qu’ils ont eu des pensées suicidaires, soit 5 points de plus qu’avant la crise.

L'annonce du remboursement des soins psy figurera bien, d’après nos informations, dans le discours du Président Emmanuel Macron, ce mardi lors des assises de la santé mentale. À partir de 2022, les consultations chez un psychologue de ville seront prises en charge par l’Assurance maladie et remboursées pour l’ensemble de la population. Sans distinction d’âge, ni de ressources. Cette prise en charge prendra la forme d’un forfait de plusieurs consultations, renouvelable, à condition d’avoir en amont une prescription médicale.

Un premier financement figurera donc bien dans le prochain budget de la Sécurité sociale, reste à en déterminer les modalités pratiques, comme le plafond de prix au-delà duquel un psychologue ne pourra pas facturer ses séances, pour éviter les explosions tarifaires.

Des expérimentations menées depuis 3 ans

À lire aussi

Cette annonce est la suite logique de plusieurs expérimentations de remboursements de soins depuis 2018, dans quatre départements : les Landes, le Morbihan, la Haute-Garonne et les Bouches-du-Rhône. Pour les plus jeunes, un forfait psy est également en cours de déploiement depuis plusieurs mois, avec 3 séances de 45 minutes entièrement prises en charge. Et depuis le printemps, les maisons de santé pluriprofessionnelles et les centres de santé pouvaient mettre en place un forfait pris en charge, en lien avec les Agences Régionales de Santé.

En complément de l’Assurance maladie, les mutuelles se sont également emparées du sujet de la prise en charge psychique, en déployant également des forfaits : 4 séances remboursées jusqu’à 60 euros, pour un résultat déjà visible.

Le nombre de consultations remboursées en hausse

D’après les chiffres que nous nous sommes procurés, la Mutualité Française comptabilise 512.000 patients ayant demandé au moins un remboursement pour une séance chez un psychologue en 5 mois seulement, entre la fin mars et la fin août 2021.

En 2019, sur toute une année, 204.795 mutualistes avaient demandé un remboursement. Les séances prises en charges par les mutuelles ont été d’avantage utilisées pour toutes les tranches d’âge et particulièrement pour les plus jeunes (213.688 demandes de jeunes de moins de 24 ans en 5 mois, versus moins de 82.000 demandes en une année en 2019).


Le nombre de consultations remboursées a également fortement progressé chez les 25-59 ans, et même chez les 60 ans et plus, traditionnellement moins enclins à se rendre chez le psy. Ils étaient moins de 18.000 pris en charge par une mutuelle il y a 2 ans. En seulement 5 mois, ils sont cette année, 3 fois plus nombreux. Entre fin mars et fin aout, la Mutualité Française estime déjà le montant total des prises en charge à 55 millions d’euros pour les mutuelles.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/