2 min de lecture Santé

Les conseils de Michel Cymes aux diabétiques qui s'ignorent

En France, quelque 700.000 personnes ne savent pas (ou ne veulent pas savoir) qu'elles souffrent d'une élévation anormale du taux de glucose dans le sang. Il faut être vigilant et contrôler, avertit le médecin Michel Cymes.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Les conseils de Michel Cymes aux diabétiques qui s'ignorent Crédit Image : © Miriam Doerr/shutterstock.com | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Imaginez qu'il y a en France quelque 700.000 personnes qui sont diabétiques et qui ne le savent pas, ou ne veulent pas le savoir. C'est deux fois la population de Nice, cinq fois celle de Brest, dix fois celle de Dunkerque.

Ce n'est pas un nombre que j'invente. C'est le patron du service diabétologie du CHU de Lille qui le livre à notre réflexion. Ces 700.000 personnes ne ressentent aucun symptôme, ce qui n'empêche pas la maladie d'évoluer en catimini.

On parle là du diabète de type 2, celui qui survient à l'âge adulte, qui touche 90% des diabétiques, et dont le principal responsable est notre mode de vie. À un moment, il faut arrêter de se cacher derrière son petit doigt. Surtout si on a quelques kilos en trop.

À lire aussi
Une personne obèse (illustration) Alimentation
Lutte contre l'obésité : 3 conseils pour éviter de grignoter

Parlez-en à votre médecin

Si vous êtes en surpoids, si vous souffrez d'hypertension, si un de vos parents proches a déjà été diabétique, a eu des problèmes de cholestérol ou d'apnée du sommeil, il faudrait peut-être penser à en parler à votre médecin traitant. Il vous guidera pour que vous vous fassiez contrôler votre glycémie (votre taux de sucre dans le sang), et vous en aurez le cœur net.

Si l'idée d'aller chez le médecin vous rend malade, vous pouvez en passer par une étape intermédiaire. Avez-vous entendu parler du Finnish Diabetes Risk Score (FINDRISC) ? Tout le monde peut se le procurer. Vous le trouverez sur Internet, notamment sur le site de la Fédération des diabétiques.

Vous répondez à neuf questions (sur vos mensurations, vos habitudes alimentaires, d'éventuels antécédents familiaux...), et on évalue instantanément votre risque développer un diabète de type 2 dans les dix ans à venir. Cela permet d'anticiper.

Bougez !

Parfois il n'y a rien à faire (c'est la faute de la génétique), mais il y a quand même tout un tas de fronts sur lesquels vous pouvez vous battre. Je pense (comme toujours !) à la malbouffe et à la sédentarité, deux pièges dont il faut vous extraire.

Bougez (dans l'idéal une demi-heure par jour minimum) : vous réduisez les sucres qui se cachent dans les sodas, l'alcool ou les plats industriels. Misez plutôt sur les fibres et les aliments complets.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Diabète Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791934420
Les conseils de Michel Cymes aux diabétiques qui s'ignorent
Les conseils de Michel Cymes aux diabétiques qui s'ignorent
En France, quelque 700.000 personnes ne savent pas (ou ne veulent pas savoir) qu'elles souffrent d'une élévation anormale du taux de glucose dans le sang. Il faut être vigilant et contrôler, avertit le médecin Michel Cymes.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/les-conseils-de-michel-cymes-aux-diabetiques-qui-s-ignorent-7791934420
2018-01-22 10:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ouN1FDoXMJOLqAN0ulOnEg/330v220-2/online/image/2018/0122/7791935178_les-francais-souffrant-de-diabete-souhaiteraient-plus-d-informations-et-de-conseils-sur-leur-maladie.jpg