1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Le sucre se cache aussi là où on s'y attend le moins, prévient Michel Cymes
2 min de lecture

Le sucre se cache aussi là où on s'y attend le moins, prévient Michel Cymes

En cette période de fêtes de fin d'année, le sucre est absolument partout, sans que l'on s'en rende réellement compte. Le médecin Michel Cymes vous met en garde contre le sucre, cet aliment hautement addictif.

Des morceaux de sucre (illustration)
Des morceaux de sucre (illustration)
Crédit : AFP / Mychèle Daniau
Le sucre se cache aussi là où on s'y attend le moins, prévient Michel Cymes
02:44
Le sucre se cache aussi là où on s'y attend le moins, prévient Michel Cymes
02:45
Michel Cymes & Leia Hoarau

Le sucre a de nombreux méfaits : il est particulièrement addictif, il n'a pas son pareil pour se cacher dans l'alimentation industrielle... Néanmoins, le sucre, on sait qu'on en mange trop, mais on ne sait jamais à partir de quel moment on franchit la ligne rouge.

Depuis un peu plus de deux ans, les consignes de l'Organisation mondiale de la santé sont limpides : notre consommation de sucre ne devrait pas dépasser 5% de l'ensemble de nos apports énergétiques, soit un peu plus de 4 morceaux de sucre par jour. Et c'est quatre morceaux, on les mange tous les jours, parfois sans s'en rendre compte.

Quand certains se vantent de ne pas mettre de plaisir dans leur café, ils s'offrent ensuite une canette de soda, soit l'équivalent de sept morceaux de sucre. Pour une part de gâteau au chocolat, c'est neuf sucres. Une part de pizza, cinq morceaux de sucre, idem pour le hamburgers.

Le sucre étant le roi des aliments addictifs, il faut un moral en titane pour s'en passer, sachant qu'il vous rattrape quand même, d'une manière ou d'une autre. Par exemple, lorsque vous mangez des tomates mozzarella, vous avalez l'équivalent d'un morceau de sucre. Lorsque vous recouvres vos pâtes de sauce bolognaise ou de ketchup, c'est encore un morceau de sucre chacun. Attention également au pain de mie et aux chips.

Comment éviter le piège sucré ?

À lire aussi

La première chose à faire est de rester rigoureux entre les repas. C'est souvent à ce moment-là que l'on se laisse tenter par ce qui est sucré. Et pour éviter d'être tenté, il faut faire des repas complets qui vous enlève l'envie de grignoter et réduisent ainsi votre addiction. 

Autre conseil : prendre le temps de réduire petit à petit vos desserts sucrés du style laitages, pâtisseries, glaces, sorbets... au profit des fruits. Certes, les fruits sont sucrés (ils ne déçoivent donc pas l'organisme), mais le sucre que contiennent les fruits est naturel, et c'est là toute la différence.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/