1 min de lecture Hôpitaux

Le docteur Gérald Kierzek raconte son calvaire contre la maladie de Lyme sur RTL

INVITÉ RTL - Diagnostiqué de la maladie de Lyme, le docteur Gérald Kierzek a été placé en soins intensifs durant plusieurs jours et a été soigné dans deux hôpitaux, où il a pu constater les conditions "terribles".

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Le docteur Gérald Kierzek raconte son calvaire contre la maladie de Lyme sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Esther Serrajordia

Gérald Kierzek exerce depuis vingt ans mais n'a pas réussi à se diagnostiquer quand il a attrapé la maladie de Lyme. Interrogé par Thomas Sotto, il explique s'être fait soigner dans son propre hôpital pour cette maladie, et a pu constater les conditions "terribles" de l'hôpital français

Lorsque Gérald Kierzek comprend qu'il est malade, il est placé en soins intensifs pendant plusieurs jours. D'abord aux urgences de l'Hôtel-Dieu, "qui est mon hôpital. Quand je suis descendu de mon scooter, tout le monde croit que je vais prendre ma garde, puis ils m'ont vu tout pâle et ils ont compris". Puis il trouve une place à l'hôpital Cochin. "Les cardiologues font une place parce que je suis un peu pistonné en tant que médecin", concède-t-il. 

La maladie de Lyme, pourtant, le docteur Kierzek en a diagnostiqué plusieurs. "La mienne, je ne l'ai pas vu venir. Je n'ai pas eu connaissance de la tique, je ne sais pas où elle m'a piquée", dit-il. 

"Une procédure dégradée"

Durant cette épreuve, le médecin a eu un regard de patient sur l'hôpital. Ce qu'il en retient ? "D'abord, des équipes formidables qui créent du lien humain : les aides soignantes, les infirmières, les employés de service hospitalier vous donnent du courage", mais aussi "des conditions qui sont terribles". Gérald Kierzek raconte ainsi qu'il n'a pas pu prendre de douche durant cinq jours car l'hôpital était en sous-effectif. 

À lire aussi
Parlons-nous - Dublanche Parlons-nous
Les rencontres sur internet

Guéri, Gérald Kierzek se rendra, jeudi 14 novembre, à la manifestation nationale des hôpitaux. "On est dans une procédure dégradée avec un manque de matériel et de personnel. Le système ne tient que sur la bonne volonté et le travail de chacun est doublé", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Santé Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants