2 min de lecture États-Unis

Maladie de Lyme : une expérience militaire américaine qui a mal tourné ?

La Chambre des représentants des États-Unis lance une enquête auprès du ministère de la Défense. Elle veut savoir si des expériences ont été menées sur les tiques pour en faire des armes biologiques.

La tique, vecteur de la maladie de Lyme
La tique, vecteur de la maladie de Lyme Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Une arme biologique devenue incontrôlable ? La maladie de Lyme, transmise notamment par les tiques, provoque de la fièvre, des problèmes articulaires, cardiaques ou encore neurologiques. La Chambre des représentants des États-Unis demande à l'Inspection générale une enquête auprès du ministère la Défense : elle veut en savoir plus sur des expérimentations menées sur des tiques et autres insectes pour en faire des armes biologiques, et notamment savoir si ceux-ci auraient pu être volontairement ou accidentellement relâchés. 

Un livre publié en 2004 aux États-Unis par Kris Newby, une scientifique de l’université Stanford qui a elle-même été malade de Lyme, a donné cette explication. Selon Le Monde, la scientifique dévoile des programmes visant à lâcher des tiques et d’autres insectes infectés depuis les airs. Un scientifique lui aurait assuré que des insectes non infectés ont été largués dans des zones d'habitation et suggère que cette expérience aurait pu mal tourner et mener à l’éruption de la maladie de Lyme aux Etats-Unis.

En attendant le rapport de l'Inspection générale, les militaires américains continuent leurs recherches sur les insectes, note Ouest-France. Le Plum Island Animal Disease Center, un laboratoire du gouvernement américain, se situe à quelque 15 kilomètres seulement de la ville de Lyme, berceau de la maladie. S'il doit fermer en 2023, un nouveau laboratoire devrait prendre le relais dès mai 2021. 

À lire aussi
Bébé (illustration) grossesse
États-Unis : elle pensait souffrir de calculs rénaux mais accouche de triplés

Depuis plusieurs années, la maladie de Lyme est prise très au sérieux par les autorités françaises. En septembre 2016, Marisol Touraine, alors ministre de la Santé sous le quinquennat de François Hollande, avait lancé un plan national pour lutter contre la maladie de Lyme et les maladies transmises par les tiques. L'application "Signalement Tique", permettant à chaque citoyen de signaler et géolocaliser une piqûre de tique et de recevoir des conseils de prévention, avait également été lancée en juillet 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Santé Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798059441
Maladie de Lyme : une expérience militaire américaine qui a mal tourné ?
Maladie de Lyme : une expérience militaire américaine qui a mal tourné ?
La Chambre des représentants des États-Unis lance une enquête auprès du ministère de la Défense. Elle veut savoir si des expériences ont été menées sur les tiques pour en faire des armes biologiques.
https://www.rtl.fr/actu/international/maladie-de-lyme-une-experience-militaire-americaine-qui-a-mal-tourne-7798059441
2019-07-20 07:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XHU4I6fkkd1RdcBeLZwOIA/330v220-2/online/image/2017/0622/7789064929_la-tique-vecteur-de-la-maladie-de-lyme.jpg