2 min de lecture Santé

L'asthme touche plus certains métiers que d'autres, explique Michel Cymes

On ignore encore pourquoi, mais l'asthme touche plus certains secteurs professionnels que d'autres. À tel point qu'un programme de santé publique a été mis en place pour comprendre le phénomène.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
L'asthme touche plus certains métiers selon Michel Cymes Crédit Image : JAUBERT/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Quentin Marchal

Sous certains aspects le phénomène de l'asthme peut paraître étrange. Il pose la question des risques professionnels dans notre pays, qui s’efforce d’avoir un dispositif de surveillance épidémiologique le plus performant possible.

S'il est déjà établi que l’asthme est plus fréquent que la moyenne dans certains secteurs comme la boulangerie ou la coiffure, à cause de la farine et des colorants pour les cheveux, on découvre que d’autres professions collectionnent les asthmatiques.

Le secteur des manèges forains et des parcs d’attraction par exemple ou encore la restauration et les commerçants qui travaillent sur les marchés sont particulièrement touchés par l'asthme. Il y a également toute la kyrielle de ceux qui travaillent dans une voiture comme les chauffeurs de taxis, les ambulanciers, les moniteurs d’auto-école.

Une étude devrait parvenir à donner tôt ou tard des explications

Parmi les ambulanciers, ce sont les hommes qui sont plutôt concernés, alors que dans la restauration, on trouve plus d’asthmatiques parmi les femmes, tout comme dans les auto-écoles où les monitrices sont plus touchées que les moniteurs. 

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Il existe un programme de santé publique : le programme Coset, cohortes pour la surveillance épidémiologique en lien avec le travail. Cette étude devrait parvenir à nous donner tôt ou tard des explications sur les différences entre les hommes et les femmes et bien sûr sur ces métiers où l’on croise plus d’asthmatiques que la moyenne.

Dans ces métiers, soit l’asthme est pré-existant, soit il se développe. Ceux qui planchent sur le sujet seraient plutôt tentés de valider la seconde hypothèse. Par exemple, pour ce qui est des personnes qui conduisent des voitures, on peut aisément imaginer qu’ils sont en permanence exposés plus ou moins directement aux gaz d’échappement dont chacun sait qu’ils contiennent des substances irritantes. Tout cela reste une hypothèse qui doit encore être validée

L’enjeu, c’est évidemment la prévention du risque professionnel. Elle est plus facile à mettre en place quand on sait où il y a un risque et pourquoi ce risque existe. L’asthme touche quelque 4 millions de personnes en France et dans 15% des cas, il est d’origine professionnelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796194505
L'asthme touche plus certains métiers que d'autres, explique Michel Cymes
L'asthme touche plus certains métiers que d'autres, explique Michel Cymes
On ignore encore pourquoi, mais l'asthme touche plus certains secteurs professionnels que d'autres. À tel point qu'un programme de santé publique a été mis en place pour comprendre le phénomène.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/l-asthme-touche-plus-certains-metiers-que-d-autres-explique-michel-cymes-7796194505
2019-01-23 11:08:16
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gdzVtVZyB7PI1RxXdiCk-w/330v220-2/online/image/2016/0503/7783088352_sipa-00514447-000001.jpg