2 min de lecture Insolite

Ils se rencontrent après un AVC, et se lancent un défi fou

Le journal "La Croix" s'est intéressé à l'incroyable histoire de ce couple qui sillonne les routes d'Europe pour prouver que la vie continue après un AVC.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
La Revue de Presse du 04 septembre 2019 Crédit Image : Kristina Litvjak / Unsplash | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Louis Rigaudière

Une sacrée leçon de vie. Elle est paralysée du coté gauche, lui du coté droit. Elise 30 ans et Louis 29 ans se sont rencontrés il y a deux ans sur internet. Pas sur un site de rencontres non, sur un groupe Facebook, le groupe "AVC jeunes survivants". Tous deux se remettaient tout juste d'un accident vasculaire cérébrale.

"Nous étions tous les deux combatifs", raconte ce matin Elise dans le colonnes de La Croix. "Nous avions la même envie de vivre, de sortir malgré le regard porté sur notre marche imparfaite". Rapidement ils ont compris, écrit le journal, qu'ils iraient loin ensemble, au sens figuré comme au sens propre.

Depuis le début du mois d’août, le couple a en effet entamé un tour d’Europe en mini van. Déjà 8.000 km parcourus en France, en Suisse, en Italie, en Espagne, un Portugal, en Angleterre, en Belgique en Allemagne et en Pologne.

"Montrer que la vie n'est pas finie"

Un défi fou pour eux qui font encore aujourd'hui deux heures de rééducation par jour.
Chaque soir, ils s’arrêtent dans les campings pour dormir dans leur véhicule ou à l’hôtel quand ils sont trop fatigués. À tour de rôle, ils conduisent grâce à une boîte automatique et des commandes par joystick au volant.

À lire aussi
L'Ill traverse Strasbourg et contourne le centre-ville faits divers
Strasbourg : un baigneur nu dans la rivière qui entoure le centre-ville

Quand ils s’arrêtent, ils donnent des conférences, témoignent de leurs parcours, rencontrent les associations spécialisées. "Avec l'élan de notre jeunesse nous voulons, explique Louis, réveiller l'optimisme chez les personnes meurtries et leurs aidants. Montrer que la vie n'est pas finie. Ce n'est pas parce qu'on ne parle pas qu'on l'on ne reparlera plus. Il ne faut, conclut-il jamais arrêter la rééducation. Jamais."

Le couple sera de retour à Metz, chez lui le 28 septembre prochain. Elise achèvera ses études de médecine, elle a récemment terminé une thèse sur les cancers de la thyroïde.
Louis lui s’apprête à entrer dans l'administration après avoir réussi un concours réservé aux personnes en situation de handicap.

Ils travailleront aussi sur leur prochain projet sportif, et à deux évidemment. Notre amour, confient-ils, nous donne beaucoup de force. C'est très bau, très fort, et à lire donc dans La Croix.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Amour Couple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants