1 min de lecture Santé

"Dry January" : "Une idée originale et ludique", dit Amine Benyamina sur RTL

INVITÉ RTL - À l’occasion de la première campagne du mois sans alcool en France, Amine Benyamina, président de la fédération française d'addictologie, se satisfait de cette opération qui débute ce mercredi 1er janvier et rappelle les bienfaits qu'elle peut engendrer.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
"Dry January" : "Une idée originale et ludique", dit Amine Benyamina sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau édité par Quentin Marchal

En ce mercredi 1er janvier 2020, nombreux sont ceux à avoir fêté la nouvelle année jusque tard dans la nuit avant peut-être de se pencher sur de bonnes résolutions. C'est en effet aujourd'hui que débute "le mois sans alcool" et Amine Benyamina, psychiatre addictologue et président de la fédération française d'addictologie, estime qu'"en matière de santé publique, c'est une idée originale et ludique".

Cette initiative, née au Royaume-Uni et qui s'est peu à peu exportée dans d'autres pays européens, arrive donc dans l'Hexagone pour la première année. "Nous, on pense que c'est important, il faut le faire tranquillement et ce n'est pas une injonction à l'arrêt de consommation de l'alcool. C'est juste de voir comment les choses se font", explique Amine Benyamina.

Le président de la fédération française d'addictologie rappelle que ce mois sans alcool, dans lequel l'État n'est pas engagé, n'est pas destiné à faire arrêter les personnes définitivement comme peut l'être le mois sans tabac mais à en constater les bénéfices. "Certains ont perdu du poids, d'autres dormaient mieux ou se sont sentis plus en forme", souligne-t-il en informant que "la majorité ont repris leur consommation mais pas au niveau qui était le leur avant de faire ce mois sans alcool".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Alcool Risques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants