1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Détecter le coronavirus grâce à son smartphone, une innovation bientôt réalité ?

Détecter le coronavirus grâce à son smartphone, une innovation bientôt réalité ?

REPORTAGE - Votre téléphone pourrait devenir un nouvel outil de dépistage du coronavirus.

Un utilisateur consulte une application sur son smartphone (illustration)
Un utilisateur consulte une application sur son smartphone (illustration)
Crédit : Flickr
Coronavirus : détecter le virus grâce à son smartphone, une innovation bientôt réalité ?
01:29
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson
Journaliste

On pourrait croire à première vue à une innovation totalement futuriste, et pourtant il sera bientôt possible de détecter le virus grâce à un simple smartphone. Un système mis au point par des chercheurs lillois. Une invention qui mêle l’électronique et la chimie. Un test rapide et surtout extrêmement fiable et qui pourrait bientôt nous simplifier la vie.

Dans son laboratoire, ces chercheurs travaillent sur ce système depuis le premier confinement. Via un simple smartphone et un lecteur connecté, les équipes du professeur Sabine Szunerits ont cru à l’efficacité de cette détection du virus plus sûre et plus rapide.

"C’est un petit lecteur, cela se branche directement dessus. C’est conforme un peu à une clef USB à laquelle on va venir connecter une électrode. On va venir déposer l’échantillon sur l’électrode, puis on va lancer la mesure directement sur le smartphone", explique la scientifique.

Un dispositif qui fédère plusieurs scientifiques

"C’est une lecture électrochimique. Vous pouvez dire si cette courbe est positive, ou négative. On a eu des contacts avec l’hôpital, donc on n’a jamais travaillé avec des produits artificiels, mais directement avec des enfants qui ont des patients", poursuit-elle.

À lire aussi

Ce dispositif a fédéré plusieurs scientifiques du Nord et de Marseille. Une technologie quasiment aussi sûre que les tests PCR, qui permet de réagir vite, confirme Rabah Boukherroub, directeur de recherche : "En dix minutes on peut prendre la vraie décision". Une start-up qui travaille sur le projet existe déjà, reste à trouver un industriel qui produira ces précieuses électrodes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/